Archive

Posts Tagged ‘Parisien’

Cette roue transforme votre vieille bicyclette en vélo électrique.

Un article Le Parisien.

Cette roue transforme votre vieille bicyclette en vélo électrique

Une simple roue à changer et votre vélo devient électrique.

Le 16 octobre 2019 à 19h29

Une roue connectée capable de transformer n’importe quel vélo en vélo électrique. C’est le concept imaginé par Lire la suite…

Catégories :Non classé Étiquettes : , , , , , ,

On a testé le régime Comme j’aime

Du moins, Leparisien.fr l’a testé.

Comme J'aime

Les spots de pub de ce programme minceur étaient omniprésents à la télé cet été. Nous décryptons ce phénomène commercial et ses plats, que nous avons fait analyser par un médecin.

Par Sylvie De Macedo et Florence Méréo

Le 7 septembre 2019 à 20h25

Comme chaque après-midi, Jean-Lou, principal adjoint de collège à la retraite, regarde son émission, « Affaire conclue », sur France 2. « Tenez, écoutez, la voilà. Il y a deux minutes de publicité dont, évidemment, celle de Comme j’aime », s’exclame-t-il. Il est justement en train de nous parler de ce régime dont il a « soupé », dit-il, pendant quatre mois, avant de renoncer et de reprendre les 17 kg perdus. Lire la suite…

Un officier de la Marine destitué de sa Légion d’honneur et du Mérite national

Un article Le Parisien (encore !)

Eric Delepoulle

Sous le commandement d’Eric Delepoulle, la frégate «La Fayette» était surnommée le «bateau de l’enfer» tant l’ambiance y était « exécrable».

On m’en avait parlé. Je ne le croyais pas… Et pourtant :

Un officier de la Marine destitué de sa Légion d’honneur et du Mérite national

Faits divers|Jean-Marc Ducos|16 octobre 2018, 17h17

L’ex-commandant de la frégate «La Fayette» ne peut plus arborer ses décorations sur son uniforme, après sa condamnation pour «harcèlement moral» suite au suicide de l’un de ses hommes.

Lire la suite…

Et ça continue !

Vive l’orthographe !

Soldes FinalesPfff…. Dois-je encore être surpris ? Dois-je encore m’en attrister ?

Souvenez-vous, il y a 2 semaines (13/01/2016), je m’offusquais devant l’usage féminin pluriel du mot « soldes ».

C’est en passant devant une vitrine de magasin d’un grand centre commercial que me sautait encore aux yeux cette faute d’orthographe qui semble se banaliser.

Surtout si les grands quotidiens s’en font le relais le plus simplement du monde : Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :