Accueil > Aliments et boissons, Santé & bien-être, Sports > Que pouvons-nous faire pour combattre sainement un virus ?

Que pouvons-nous faire pour combattre sainement un virus ?

Un conseil de David Germeau – Nutritionniste et Personal Trainer – Coach Santé en Entreprise

Que pouvons-nous faire pour combattre sainement un virus ?

Que pouvons-nous donc faire pour combattre sainement un virus ?

ÉTAPE 1 :

Les médias s’en occupent depuis plusieurs jours voire semaines, c’est l’hygiène. L’histoire nous l’a prouvé à plusieurs reprisent et si aujourd’hui cela devrait être acquis, cela ne semble pas être le cas. Je ne vais pas ici répéter pour la néme fois ce que vous avez sans doute lu et appliqué ces derniers jours.

ÉTAPE 2 : 

C’est la protection de notre système immunitaire. En effet, nous sommes continuellement et naturellement « attaqués » par des éléments pathogènes. Sans système immunitaire, nous ne pourrions survivre. Mais si je parle ici de protection c’est parce que malheureusement, ce système est mis à mal au quotidien par nos habitudes de vie « moderne ». Ce n’est pas pour rien que le Dr Jean-Paul Curtay parle « d’immunodépression ».

Qu’est-ce qui peut bien déprimer notre système immunitaire ?

  • Le manque de sommeil : nous avons besoin de 7 à 8h, réparti idéalement entre 22h et 6h du matin …
  • L’activité physique : ni trop peu, ni de trop … car dans les deux cas, cela déséquilibre le bon fonctionnement de notre système immunitaire
  • La gestion du stress : le stress chronique engendre en effet une diminution de nos défenses
  • La nutrition : certains aliments viennent épuiser nos défenses.

Pour le sommeil, cela ne devrait pas être difficile. Il suffira de se donner un horaire à respecter durant le confinement et éviter Netflix durant les heures propices au sommeil.

Pour l’activité physique, il est un peu tard pour se lancer dans un programme de Spartiate mais par contre, s’aérer aux premières lueurs du soleil (qui agit positivement sur le système immunitaire) ou faire un peu de yoga, pilates, tai-chi le matin est un bon moyen de rester actif, positif et gérer la tension.

La gestion du stress est probablement de mise afin d’éviter la panique face à une situation inhabituelle.
À nouveau, l’activité physique est un excellent outil.
L’humour a été prouvé scientifiquement comme étant bénéfique pour le système immunitaire (choisissez bien vos films …).
Les exercices de respiration, de méditation, l’art, … sont autant d’activités sympa à pratiquer et qui ne requiert (presque) aucun matériel.
Et enfin, la nutrition fait évidemment partie de notre arsenal. En effet, le sucre raffiné, les aliments à index glycémique élevé, la junk food, les graisses trans, les intolérances (gluten/lactose) et l’alcool ont tous un effet négatif sur notre système immunitaire. C’est sans doute la source de « stress » la plus fréquente entrainant une diminution de notre système immunitaire.

À ce stade, nous sommes donc au scénario suivant :

  • Terminer la journée avec une franche rigolade
  • Aller dormir entre 22 et 23h
  • Faire 20 min d’activité physique le matin avant le petit-déjeuner
  • Manger essentiellement des fruits/légumes colorés et des protéines (animales ou végétales) en favorisant l’huile d’olive (agrémenté d’huile de lin ou d’huile de chanvre). (*)

(*) C’est le moment de passer à une cuisine créative !

ÉTAPE 3 :

C’est le renforcement du système immunitaire.
Car en effet, nous pouvons également choisir des activités et surtout des aliments qui viendront booster ces mécanismes.
La douche froide, même en alternance, a été étudiée comme étant un stimulant du système immunitaire (surtout associé aux exercices de respiration) : terminer votre douche matinale par 5 séries de 10 sec froid et 20 sec normal.

Certains aliments viennent nourrir le système immunitaire pour le rendre plus fort :

  • L’aïl, le gingembre, la kombucha, la choucroute à l’ancienne et le foie sont des super-aliments pour le système immunitaire. Choisissez-les d’origine biologique, surtout en ce qui concerne les abats,
  • La vitamine C : via le kiwi, les poivrons rouges, les agrumes ou les compléments,
  • La vitamine A : via le foie (ou mieux, l’huile de foie de morue dont se souviennent les plus anciens) ou les compléments,
  • La vitamine K : via les aliments fermentés ou les compléments,
  • La vitamine D : plus difficile à consommer en quantité optimum, surtout en absence de soleil et donc plus facile par compléments,
  • Quelques bonus : la propolis, le rhodiola, la racine d’astragale et l’angélique sont également reconnu comme étant positifs pour le système immunitaire.

Voici une recette partagée par Chris Kresser (médecin fonctionnel – www.chriskresser.com ) sur son site suite à une interview avec un expert en immunologie (le Pr Asfour), concernant le sujet :
Utilisez 450 à 900gr de gingembre (le plus simple est d’utiliser un presse-agrumes). Ensuite mettez 60 à 120 ml de ce jus de gingembre dans une tasse avec le jus d’un demi citron, une grande cuillère à soupe de miel, également antiviral, puis une bonne pincée de poivre de Cayenne dans 180ml d’eau chaude. Il vous suffit de boire deux à six tasses par jour, en sirotant lentement tout au long de la journée. Ça n’a pas bon goût mais c’est bigrement efficace.

ÉTAPE 4 :

Une fois infectée, seule une petite partie de la population sera à risque. Néanmoins, la problématique majeure étant la propagation, certaines solutions existent pour récupérer rapidement. L’herboristerie a en effet plusieurs solutions antivirales :

  • Forsythia suspensa, la plante pleureuse de forsythia est antivirale pour le groupe SRAS, y compris COVID-19. Il bloque l’attachement viral, module la réponse des cytokines (molécules inflammatoires).
  • Le Lonicera japonica, également un antiviral puissant pour COVID-19.
  • Le Scutellaria baicalensis, qui bloque l’attachement viral, module la réponse des cytokines et protège la rate et les ganglions lymphatiques.

Il est préférable de prendre cela en combinaison avec les stimulants du système immunitaire mentionnées précédemment. (Références scientifiques ici).
À ce stade, le scénario est le suivant :

  • Au levé, faites 20 min d’activité physique suivies d’une douche alternant 10 sec de froid et 20sec de chaud (5x)
  • Au petit-déjeuner, préférez le verre de kombucha et le thé gingembre, 2 œufs avec 2 tranches de pain Essénien (blé germé)
  • Le midi, faites votre repas le plus important : un petit poisson gras et une ratatouille de légumes colorés avec ail, poivre de Cayenne et une bonne huile d’olive – Mangez essentiellement « paléo-crétois »
  • Le soir : mangez léger, une bonne soupe riche en curcuma et légumes colorés
  • Terminez la journée avec une franche rigolade
  • Allez dormir entre 22 et 23h

En résumé, même confiné il est possible et important de rester dans l’action.

  • Prenons du bon temps ET dormons suffisamment !
  • Mangeons bien, mangeons sain ET intelligemment !
  • Bougeons un peu (**), beaucoup ET passionnément ! 

Je vous souhaite une excellente quinzaine d’ici notre prochain rendez-vous !
Sportivement,
David Germeau

Merci David pour ce message.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :