Accueil > Actualités et politique, Animaux, Science > Son chien lui renifle le ventre : plusieurs semaines plus tard, elle se découvre un cancer !

Son chien lui renifle le ventre : plusieurs semaines plus tard, elle se découvre un cancer !

Une histoire incroyable de Wamiz.

Stephanie Herfel peut grandement remercier son Husky sibérien nommé Sierra

Une femme a compris que quelque chose n’allait pas quand elle a prêté attention au comportement de son chien.

Stephanie Herfel peut grandement remercier son Husky sibérien nommé Sierra. La chienne a réussi à détecter par 4 fois le cancer de sa maîtresse, bien avant que la maladie puisse être diagnostiquée par les médecins.

À l’époque, en 2013, Stéphanie avait été diagnostiquée avec un kyste bénin aux ovaires et elle recevait son traitement à la maison. Sierra a senti que quelque chose n’allait pas et elle a fait en sorte de le faire comprendre à sa maîtresse.

Sierra venait poser son museau sur son ventre, mais à l’époque Stéphanie n’y prêtait pas attention. Sierra a répété l’opération de nombreuses fois, mais à chaque fois sa maîtresse ne relevait pas.

Cela a continué jusqu’au jour où Stéphanie a retrouvé Sierra dans un placard, roulée en boule, son museau sous sa queue, les yeux mouillées et les sourcils froncés. C’est à ce moment que Stéphanie a eu un doute et s’est décidée à aller voir un second spécialiste pour un deuxième avis médical. Ce docteur a diagnostiqué à Stephanie un cancer aux ovaires au stade 3. 

Après une opération chirurgicale et six mois de traitement, Stephanie a pu se remettre de ce cancer.

Deux ans plus tard, Sierra s’est remise à poser son nez sur son ventre et à renifler. Stephanie a compris que de nouveau quelque chose n’allait pas et elle est allée consulter. Le docteur lui a annoncé que le cancer était revenu et avait commencé à atteindre le foie.

Une étude récente de Experimental Biology a conclu que l’odorat d’un chien est 10 000 fois plus puissant que celui d’un homme, ce qui leur permet de détecter ce que le nez d’un homme est incapable de faire.

4 Beagle ont été testé pour voir s’ils pouvaient faire la différence entre un échantillon de sang sans anomalie et celui d’un patient souffrant du cancer. Les résultats ont montré qu’à 97% l’odorat des chiens leur permettait de distinguer le sang malade. 

Depuis ce moment en 2015, Sierra a détecté le cancer de sa maîtresse encore 2 fois, bien avant que les docteurs soient capable de le voir sur un scanner.

Une chose est sûre : soyons à l’écoute de ce que veulent nous dire nos animaux !

La vidéo sur le site Wamiz.

Catégories :Actualités et politique, Animaux, Science Étiquettes : , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :