Twiiit

Tweet !

Good night to you France and be aware of your freedom.

Bonne soirée à toi la France, et soyez conscient de votre liberté.

Ahmad Joudeh.

Ahmad Joudeh

Né dans le camp, Wafek Joudeh, fils de réfugiés palestiniens en Syrie, pas conservateur pour un sou, buveur d’alcool, joueur de oud, instituteur, élève ses enfants loin de tout carcan. La musique et le chant sont omniprésents à la maison. Le petit frère d’Ahmad joue du oud lui aussi, et sa jeune sœur, sportive, non voilée, du kamânche. Mais ce père voit d’un mauvais œil la passion naissante de son fils aîné pour la danse et sa propension à se « trémousser » non stop.

Aux yeux de la figure paternelle, la danse, c’est « aaïb (la honte) ». Le qu’en-dira-t-on l’emporte. Sa mère, syrienne, institutrice elle aussi, va prendre le parti de son fils. Originaire de Palmyre, cette femme « forte » parce que « du désert » va saper en sous-main les tentatives de son mari de casser les ambitions son fils. Elle s’improvise professeur de danse en mettant à profit ses bases de gymnastique. Dans l’espace limité du camp, le jeune enfant imite la façon de se mouvoir des gens dans le bus, et rêve de franchir les frontières du territoire que sa condition lui accorde. Les vacances d’été viennent l’extraire, quelques semaines durant, de son quotidien.

À Palmyre, qu’il considère comme sa « dayaa », son village d’origine, l’enfant d’alors déambule allègrement, avec son walkman, entre les colonnes du site classé patrimoine mondial de l’Unesco, dont il fait sa scène. « On sera où plus tard ? » demande-t-il à ses parents. « Chez nous, à Yarmouk ! Où veux-tu qu’on soit ? » lui disent-ils. La réponse ne satisfait pas l’enfant….

(la suite sur le site www.lorientlejour.com)

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :