Accueil > Actualités et politique, Ordinateurs et Internet, Science, Technologie > Avant, on appelait ça « Rémanence »

Avant, on appelait ça « Rémanence »

Eh oui… c’est vieux.

Samsung Galaxy brûléSamsung ne maîtriserait-il plus ses produits.

Après le Galaxy Note qui explose, voici… Le Samsung Galaxy S8 qui… « brûle ».

Qu’en dit « Tom’s Guide » :

Galaxy S8 : un premier cas d’écran brûlé

par EDOUARD LE RICQUE 2 mai 2017 15:15

Un premier cas de « burn-in » a été observé sur un Galaxy S8 coréen. La partie inférieure de l’écran y garde imprimée une fine image des boutons de navigation de manière permanente. On n’entendait guère plus parler de burn-in depuis la disparition des dalles plasma, largement sensibles à ce phénomène. Il apparaissait lorsqu’une image fixe restait trop longtemps affichée. Au fur et à mesure, la dalle s’en imprégnait et en conservait une version fantôme constamment visible. Les écrans Amoled sont aussi sensibles aux images fixes, mais Samsung s’y est préparé. Dénué de boutons physiques en façade, le S8 intègre ses boutons de navigation dans la partie basse de son écran. Afin de contourner le problème de burn-in, ces icônes fixes se décalent régulièrement d’un ou plusieurs pixels et ne restent donc jamais longtemps statiques au même endroit.

Malgré tout un consommateur a observé sur son exemplaire une décoloration dans cette zone de l’écran. Il se pourrait que ce soit le résultat d’un burn-in. Un autre cas a été rapporté aux Pays-Bas, indique The Korea Herald, mais Samsung n’en a pas tenu compte. Concernant le cas de l’utilisateur coréen, la firme explique qu’un « algorithme pour prévenir les burn-in est déjà en place », avant d’ajouter qu’ « il reste à voir si sa réclamation se révèle vraie ou non. À l’heure actuelle, aucun autre cas ne nous a été rapporté. »
Célébré par les critiques, dont la nôtre, comme étant le meilleur smartphone Android à ce jour, le Galaxy S8 n’était pas à l’abri de quelques déconvenues. Jusqu’alors, il n’avait affaire qu’à des soucis logiciels qu’une mise à jour pouvait régler. Aujourd’hui, il pourrait connaître son premier problème matériel avec les cas de burn-in. Un défaut qui, s’il se généralise, pourrait pousser une nouvelle fois Samsung à battre le rappel des exemplaires écoulés.

En même temps, comme je le dis en titre, de mon temps, on appelait ça « la rémanence« 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :