Accueil > Evénements, Voiture > Adieu beauté !

Adieu beauté !

Snif

Peugeot 107 envy noire

Ca, c’était avant.

Depuis, j’ai eu la malheureuse vanité de vouloir couper un boulevard sans être prioritaire.

J’ai attendu, attendu de pouvoir passer jusqu’à ce que la voie soit dégagée. Plus de voiture qui passent.

Ou du moins le pensais-je. J’ai donc coupé le boulevard…

Il était 18h30.

Une voiture.

Que je n’avais pas vue.

Le black-out.

La dernière chose dont je me souviens est de m’être dit : « C’est quoi ces feux ? » (car cette voiture était en feux de position).

Et puis plus rien.

Je me réveille. Je vois la vitre brisée, la portière dans ma jambe, l’autre voiture enfoncée dans ma porte.

L’airbag latéral s’est déclenché sur ma gauche. Je regarde à droite. Ah, tiens, même la boîte à gants est défoncée ! Ca, c’est très mauvais signe. Je ne suis pas sûr de pouvoir récupérer ma voiture.

Les sapeurs pompiers m’extraient de la voiture, me mettent sur une civière, me mettent une minerve, et m’emmènent aux urgences.

Sur la route, ils me demandent si je sais quel jour on est, comment je m’appelle, si je connais ma date de naissance. Heureusement, je connais encore les réponses.

Aux urgences, j’y reste jusque 2h du matin. On me fait des radios.

Torax, ok.

Fémur, ok.

Mais j’ai mal à la tête et mon épaule me fait atrocement souffrir. Sacré airbag latéral !

On m’emmène au « body scanner ».

Attention, Monsieur, on va vous injecter le produit. Vous allez avoir une sensation de chaleur, peut-être même une sensation métallique dans la bouche, et vous allez avoir une grosse envie de faire pipi.

Rien.

J’attends le médecin de garde pour avoir le verdict. Je reste allongé dans ma chambre. La minerve et mon épaule m’empêchent de trouver une bonne position pour ne pas avoir mal, voire m’endormir.

Verdict : rien. Des douleurs, mais rien.

Mais j’ai toujours mal à la tête et mon épaule me fait toujours autant souffrir.

Suite chez le médecin traitant. 2 heures d’attente.

Je peux lever le bras et résister à l’appui du médecin. Même geste à l’inverse, ok. Je peux lever mon bras dans le dos aussi haut que je peux.

Verdict :

  • Rien de cassé, mais épaule très douloureuse (éviter de bouger le bras gauche) et tête difficilement pivotable (comme un gros torticolis),
  • 3 jours d’ITT, d’arrêt de travail,
  • Dafalgan 1g, 3 à 4 / jour, pendant 8 j
  • Thiocolchicoside, antalgique, 2 le soir, pendant 6j

Je suis un miraculé vu l’état de la voiture. Epave. Comme l’autre voiture d’ailleurs. 2 épaves. Plus de voiture. 4 ans de bons et loyaux services.

A l’avenir, bien réfléchir avant de vouloir couper un boulevard.

Publicités
Catégories :Evénements, Voiture Étiquettes : , , , ,
  1. Xavier
    19/01/2017 à 08:56

    Merci d’informer ton frère par un blog. Je pense que cela aurait été bien de recevoir un petit coup de fil!!!
    La prochaine nouvelle il faut que j’attende la prochaine edition de la Voix du Nord???

    • 19/01/2017 à 09:53

      Bonjour frérot. Comme tu le sais, je suis quelqu’un d’encore un peu sauvage. De plus, ici, l’issue étant, il faut être honnête, très positive (rien de cassé), j’ai jugé qu’il n’y avait rien d’alarmant. Si l’issue avait été différente (hospitalisation, traitement, etc.), là, oui, il y aurait eu communication active.
      Je ne suis pas du style à tout centrer sur moi et à informer sur mes moindres faits et gestes comme on peut le trouver sur les réseaux sociaux. Là, si c’est sur mon blog, c’est plus, à un certain titre exceptionnel, une sorte d’extrait de journal intime public et un « log » de cet évènement assez particulier. De plus, il y a une volonté d’informer, par l’exemple, sur les dangers du non-respect du code de la route : on ne traverse pas un boulevard quand ce n’est pas autorisé. Tu joues, tu peux perdre.
      Désolé si tu t’es senti oublié et merci de suivre mon blog. Il n’y avait rien d’intentionnel. Je parlerais simplement de pudeur car rien d’alarmant, juste de la tôle froissée.
      Je t’avoue que l’état de mon épaule m’a malgré tout un peu inquiété vu que c’est loin d’être un point fort dans la famille.
      Mais, effectivement, je te confirme que, si d’aventure il y avait une prochaine fois et avec une issue beaucoup plus dramatique à avoir de mes nouvelles dans la rubrique nécro de la Voix du Nord, j’aurais du mal à donner des nouvelles par blog interposé.
      Bisous à tous.

  1. 22/01/2017 à 23:39
  2. 05/02/2017 à 23:39
  3. 19/03/2017 à 23:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :