Accueil > Culture, Débats et opinions, Humeur, Santé & bien-être, Science > Qui détermine le sexe d’un bébé ?

Qui détermine le sexe d’un bébé ?

La femme bien sûr.

FécondationCela semble évident si l’on a fait un peu de génétique… mais apparemment, cela ne semble pas évident pour tout le monde.

Déjà, dans un premier temps, revenons-en à la phrase elle-même :

Qui détermine le sexe d’un bébé ?

Et donc, revenons au sens de cette phrase par un rappel de la définition du dictionnaire pour le verbe « déterminer » (Larousse) :

déterminer

verbe transitif

(latin determinare)

  • Établir quelque chose, le définir avec suffisamment de précision au terme d’une recherche, d’une réflexion, d’une analyse ; préciser : Déterminer les causes d’un accident.
  • Décider : Déterminer la date du lancement de la fusée.
  • Être la cause directe d’un événement, le provoquer, le décider : C’est cette blessure qui a déterminé la mort.
  • Influencer quelque chose, le faire aller dans tel ou tel sens ; influer sur : Ces événements ont déterminé tout son avenir.
  • Amener quelqu’un à tel ou tel acte, l’y pousser ou l’en persuader ; inciter, engager : Qu’est-ce qui l’a déterminé à agir ainsi ?
  • Identifier un individu animal ou végétal comme faisant partie d’une espèce déjà décrite, en utilisant notamment les « clés » dichotomiques proposées dans les flores et les faunes.
  • Identifier une roche, un fossile, un minéral par référence à un type précédemment décrit et nommé.
  • En parlant d’un élément linguistique, s’associer avec un (ou plusieurs) autre(s) pour le(s) caractériser, en préciser la valeur et/ou le sens.

Or donc, suite à ces définitions, on peut remplacer cette phrase par :

Qui définit/décide/est la cause de/influence/persuade/identifie le sexe d’un bébé ?

Or, l’on sait 3 choses lors de la fécondation :

  • C’est dans le corps de la femme que se fait la rencontre entre l’ovule et les spermatozoïdes,
  • L’homme fournit à la fois des spermatozoïdes X et des spermatozoïdes Y,
  • Un seul spermatozoïde rencontrera l’ovule.

Et là, donc, petit rappel de génétique (bebe.be) :

Chez la femme, lors de la fabrication des ovules, ceux-ci recevront tous 22 chromosomes ordinaires plus 1 chromosome X. Ce qui signifie que tous les ovules ont la même formule chromosomique.

Par contre, chez l’homme, 50% des spermatozoïdes recevront 22 chromosomes ordinaires plus un chromosome X et, les autres 50% recevront 22 chromosomes ordinaires plus

1 chromosome Y.

Donc, tous les spermatozoïdes n’ont pas la même formule chromosomique.

Pour avoir une fille, l’ovule devra être fécondé par un spermatozoïde à chromosome X à l’œuf aura 44 chromosomes plus une paire XX, soit la formule du sexe féminin.

Pour avoir un garçon, l’ovule devra être fécondé par un spermatozoïde à chromosome Y à l’œuf aura 44 chromosomes plus une paire XY, soit la formule du sexe masculin.

Voilà donc pourquoi avoir une fille ou un garçon est un pur hasard car c’est la formule du spermatozoïde qui détermine le sexe.

Cependant, il semblerait qu’il y a des différences entre les spermatozoïdes X et Y. Les seconds seraient plus petits et plus rapides, mais moins résistants.

Si ces théories sont exactes, les chances d’avoir un garçon seraient augmentées en ayant un rapport sexuel unique et le plus près possible de l’ovulation ou en diminuant l’acidité hormonale du vagin, néfaste pour les spermatozoïdes Y qui sont moins résistants.

Par contre, les chances pour avoir une fille seraient augmentées si les rapports sexuels sont plus fréquents et le plus éloigné possible du jour de l’ovulation cela détruirait les spermatozoïdes les moins résistants, les Y.

Mais, les résultats de ces méthodes ne sont pas très encourageants.

En revanche, une autre méthode consistant à faire un régime alimentaire très rigoureux et contraignant apporterait plus de résultat.

Je crois que l’essentiel est dit. C’est donc… Dans le corps de la femme que se décide le sexe du bébé, voire les 2 parents par la période du coït, voire peut-être même la femme elle-même par son régime alimentaire. CQFD.

Alors… Si certains entendent « Déterminer » par « fournir le choix », je peux comprendre la confusion de la réponse « C’est l’homme », mais il faudrait que ces personnes révisent leur vocabulaire et donc leur dictionnaire.

Moi, quand je donne une pièce à quelqu’un pour qu’il tire à pile ou face, je ne « détermine » pas si c’est pile ou si c’est face. Je donne le choix. Point. Soit, c’est le hasard qui « détermine », soit, si la personne est un pro du pile ou face et sait comment faire pour sortir un « pile » plutôt qu’un « face » ou l’inverse, c’est cette personne qui « détermine ». En aucune façon moi.

Ce n’est donc pas la personne qui fournit l’alternative qui « détermine », mais celle qui pioche dans cette alternative… à la rigueur… si l’on ne veut pas répondre « Le hasard ».

Question de point de vue.

 

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :