Pokemon GO : le conflit des générations ?

Un article 20minutes.fr :

Quelques dresseurs ont cru avoir repéré un pokémon, 25 juillet 2016 à Paris.«Pokémon GO»: Le clash des générations aura-t-il lieu?

REPORTAGE Ils étaient une vingtaine à s’être réunis Place de la République à Paris, ce lundi à 13h, pour chasser le Pokémon…

Pierre Cloix

  • Publié le 25.07.2016 à 18:53
  • Mis à jour le 29.07.2016 à 10:54

« Il ne faut pas oublier que c’est plus notre génération que la leur. » Youssouf, 28 ans, pose d’emblée le cadre. Il y a deux écoles : ceux qui sont nés avec Pokémon, et ceux qui ont vu le phénomène naître.

Au départ de la place de la République à Paris, ils étaient une vingtaine de dresseurs âgés de 16 à 32 ans, ce lundi. Leur mission : trouver un maximum de Pokémon en marchant les 4 kilomètres qui les séparaient de La Villette.

Deux groupes distincts

Dès le début du rassemblement, deux groupes d’âge distincts se dessinent : un de 16 à 20 ans et un autre de 27 à 32 ans. La doyenne du groupe a donc deux fois l’âge du benjamin, mais tous sont réunis dans le même objectif : on parle d’un Léviator près de La Villette…

Le même objectif certes, mais pas forcément la même approche. Cathy et Sophie, respectivement 28 et 32 ans, expliquent : « Nous, on a eu les premières cartouches bleues sur Game Boy et quand on était plus jeunes, on rêvait de pouvoir attraper des Pokémon en vrai, là c’est un peu le cas. » Réaliser un rêve d’enfant, se rappeler de bons souvenirs… Pour ces jeunes trentenaires, c’est un moyen de « boucler la boucle », voir de sortir de son quotidien.

Pour Youssouf, c’est aussi un vecteur de sociabilité : « C’est dingue l’aisance avec laquelle on parle aux gens. » Pour autant, il marque une différence avec ses jeunes camarades : « La deuxième génération de Pokémon était déjà sortie que certains d’entre eux n’étaient pas encore nés » dit-il, amusé.

Pokémon GO, c’est aussi un moyen de sortir de chez soi. Cathy avoue : « parfois quand on sort du boulot ou quand on ne travaille pas, on n’a pas forcément la motivation. Là c’est sympa. » Même son de cloche pour Ludovic, 27 ans : « Au lieu de rester cloîtré chez soi comme des geeks, on bouge, on prend l’air… Avec Pokémon GO on voit même des choses qu’on n’a pas vues, des statues, des inscriptions au sol… ».

Un rêve d’enfant

Pour les dresseurs plus jeunes, en revanche, l’action l’emporte nettement sur la nostalgie. Une arène perdue par leur équipe ? Les dresseurs s’empressent de la reconquérir, sans oublier de chambrer gentiment les membres de l’équipe adverse. Un pikachu repéré dans un parc ? On se presse : on court même. Parfois en oubliant qu’il faut passer au vert sur les passages piétons.

Dans l’ensemble, la ballade se déroule pourtant sans problème, si ce n’est un ou deux coups de klaxons. Chez les plus jeunes, la technique et les aptitudes des créatures sont plus importantes que pour les anciens « Le Ramoloss que j’ai attrapé n’a que 13 PC… » A-t-on pu entendre avec un brin de déception [les PC sont des points de combats, ils déterminent la « force » du Pokémon]. La compétition est, mine de rien, importante pour les plus jeunes : le système d’arènes à défendre semble être au moins aussi important pour eux que la collecte en elle-même.

Au final, peu importent les motivations de chacun, tous sont d’accord pour dire quePokémon GO rapproche les joueurs entre eux. En arrivant près de La Villette, tous les dresseurs (ou presque) s’interpellent par leurs prénoms, quel que soit leur âge. Pas de Léviator a l’horizon mais des Pikachus, des Flagadoss, des Minidracos et -en prime- un bon après-midi pour ces nouveaux dresseurs.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :