Je ne suis pas Aylan

Une fois l’émotion gérée et l’horreur passée, interrogeons-nous…

Jean-Michel David

Je savais que la mort de ce pauvre gamin serait récupérée par des politiques sans scrupules. Il n’y a rien à attendre de ce genre de types. J’espérais toutefois ne pas voir d’encart JE SUIS AYLAN apparaitre un peu partout. Naturellement, c’est en train d’arriver. C’est in, de se sentir concernés, même quand on ne fout rien… Tous les Charlie de ce monde se sont empressés de balancer ça sur facebook. J’étais Charlie, mais je ne suis pas Aylan.

Je compatis, naturellement. Évidemment, que la photo me brise le coeur! Il faudrait être un monstre pour que ce ne soit pas le cas. Je sais, par contre, que je suis au bord de la faillite, et que je n’ai pas d’argent à consacrer à la cause. Que je n’irai pas militer sur la rue pour qu’on accueille notre part de migrants, alors de mettre l’encart pour retourner à ma routine…

View original post 521 mots de plus

Publicités
  1. 10/09/2015 à 13:46

    Mais je suis :
    – Bastien
    – Les 2 enfants de la rue Myrha
    – Les 11 enfants de l’hôtel Paris-Opéra
    – Les 14 enfants du Boulevard Vincent-Auriol
    etc.
    et, dans une moindre mesure, Kenza, Abdelmounaïm, Yassine et Walid.

    Parce qu’en France aussi, des crimes horribles arrivent aux enfants… et au lieu de « aussi », je dirais « d’abord »…

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :