Accueil > Culture, Environnement, Santé & bien-être > ZE plante anti-verrue !

ZE plante anti-verrue !

Testé et approuvé. Un petit côté magique !

ChélidoineUne mauvaise herbe/plante qui rend service. Effectivement, ça part comme par enchantement ! Et remplace merveilleusement les crayons d’argent ou tout autre procédé azoté !

Pour comprendre, allons voir ce que dit le site « Comprendre les verrues » à propos de la Chélidoine :

Chélidoine verrue : une plante très répandue

La chélidoine ou grande chélidoine (Chelidonium majus) est une plante vivace de la famille des papavéracées.

Aspect de la chélidoine pour verrue : fleurs jaunes et écoulement orange

C’est une plante rustique,

  • son feuillage est découpé,
  • petites fleurs à 4 pétales jaunes rapidement caducs : la floraison a lieu d’avril à octobre,
  • son parfum est désagréable,
  • elle laisse s’écouler à la cassure un suc jaune orangé caractéristique.

Chélidoine à verrue : pousse comme une mauvaise herbe

La chélidoine à verrue pousse naturellement :

  • dans les endroits humides,
  • les décombres,
  • les bords de haies
  • ou dans les murs.

On la trouve donc très facilement, même en ville.

Chélidoine à verrue : une plante aux multiples noms

La chélidoine est connue sous de nombreuses dénominations.

Autres noms de la chélidoine pour la verrue

La chélidoine est aussi appelée :

  • chélidoine majeure,
  • grande éclaire,
  • herbe aux boucs,
  • lait de sorcière,
  • herbe de Sainte-Claire,
  • sologne,
  • félongène,
  • felougne.

Chélidoine à verrue : l’herbe de l’hirondelle

Elle est aussi appelée herbe de l’hirondelle :

  • on dit que ces oiseaux frotteraient les yeux de leurs petits avec un brin de chélidoine pour les guérir de la cécité,
  • on dit aussi que la plante fleurit au moment où les hirondelles arrivent et fane au moment où elles repartent.

Les nombreuses vertus de la chélidoine à verrue

La chélidoine à verrue est connue depuis des générations…

On prêtait donc autrefois à la chélidoine la faculté de :

  • traiter les problèmes de foie : ceci serait dû à la couleur de son suc, qui ressemble à celle de la bile,
  • traiter les problèmes de vue : le nom de « grande éclaire » vient de son utilisation en collyre. On pensait que la chélidoine pouvait soigner divers problèmes d’yeux comme les ophtalmies chroniques, les conjonctivites, etc.,
  • guérir les verrues : son autre nom commun le plus utilisé est herbe aux verrues, à cause de son latex jaune-orange qui serait efficace pour éliminer les verrues et les cors.

Chélidoine verrue : mode d’emploi

Le traitement d’une verrue avec la chélidoine est très simple.

Pour soigner une verrue, il suffit de cueillir une tige de chélidoine et de déposer 2 ou 3 fois par jour sur la verrue le suc jaune qui coule de la tige cassée.

Ce traitement doit être effectué régulièrement en protégeant les tissus sains autour de la verrue : la chélidoine irrite en effet les muqueuses.

Les durillons et les cors peuvent être traités de la même manière.

Chélidoine verrue : peut soigner certaines affections

Les remèdes à base de chélidoine ne doivent être employés que sous contrôle médical.

En médecine naturelle, la chélidoine est indiquée dans les cas :

  • d’affections hépatiques,
  • de cholécystite (d’inflammation de la vésicule biliaire),
  • de problèmes digestifs et cardiovasculaires,
  • d’hypertension d’origine artériosclérose,
  • d’artériosclérose,
  • d’asthme (dans ce cas, on utilise la plante fraîche).

Précautions à prendre pour utiliser la chélidoine

La chélidoine contient 1 % d’alcaloïdes toxiques.

Ces substances organiques, d’origine végétale, ont à faibles doses des effets physiologiques marqués chez l’homme :

  • action dépressive puis narcotique sur le système nerveux central,
  • augmente la tension, etc.

L’ingestion du suc non dilué ou de toute préparation médicinale de cette plante fraîche à dose excessive entraîne :

  • des accidents nerveux, respiratoires,
  • de graves irritations viscérales.

Recettes à base de chélidoine

Voici quelques recettes à base de chélidoine, à utiliser avec l’accord de votre médecin :

  • infusion de chélidoine : 1 cuillère à café pour une tasse, faire infuser 5 à 6 minutes (attention, cette infusion est très amère),

  • décoction de chélidoine : 1 cuillère à café pour une tasse, faire bouillir très brièvement (1 minute) et laissez infuser 5 minutes (cette décoction est aussi très amère).

Ca fait une petite tache marron puis ça ronge la verrue. Impressionnant !

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :