Addict

Accro au jeu qui porte très bien son nom !

Et donc non, ce n’est ni au morpion solitaire (14/09/2014), ni à la course de vecteurs (17/09/2014) que je suis accro (bien que la course de vecteurs soit assez addictive quand-même !).

Ce n’est pas non plus à Angry Birds (dépassé), ou à Candy Crush (enthousiasme que j’ai énormémement de mal à comprendre, mais soit…).

Non, rien de tout ça. Entre jeu ultra-simple (papier/crayon) et jeu smartphone/partagé/connecté/payant, j’ai choisi mon camp, celui intermédiaire !

Me connaissant, cela aurait pû être :

  • Le sudoku sur Smartphone (j’en suis au niveau 210 sur 300 sur mon livre papier),
  • Le Solitaire (croix faite avec des billes qu’on enlève une par une), mais je le connais tellement par coeur que mon record est de 13s pour le faire,
  • Le jeu de Go, mais je veux un jeu plus rapide (bien que j’adore !!!)
  • Le Mah-Jongg, mais trop long et, ne jurant que par l’original (celui qui se joue à 4 en sorte de Rami), il est quasiment introuvable.

Non, plus prosaïquement, il s’agit tout simplement d’un jeu de… réussite !

Can’t Stop Top Hits Solitaires, de la société Paragon Software se décrit ainsi :

Can’t Stop Solitaire Collection pour Smartphone est la plus grande collection au monde de jeux de réussites disponible en un seul pack pour Smartphone. Un grand nombre de réussites ( plus de 250 : Freecell , Klondike, Spider , Pyramid , Carpet , Golf, Alaska et bien d’autres) , un look très agréable, des règles détaillées et des démonstrations animées pour chaque partie et un plaisir sans fin.

En jouant à Can’t Stop Solitaire sur votre Smartphone vous avez :

  • Un grand nombre de réussites disponibles : les célèbres Freecell, Klondike, Spider, Pyrami , Joker ainsi que les jeux captivants Trefoil, Carpet, Yukon, et bien d’autres
  • Des règles détaillées et des démonstrations animées pour chaque réussite,
  • Les mouvements disponibles si besoin,
  • Une variété de revers de cartes et de fonds d’écrans
  • Toutes les réussites sont classés par ordre alphabétique et classées par difficulté et le temps nécessaire pour les résoudre
  • Statistiques de parties jouées et gagnées pour chaque réussite
  • Classement du score pour les plus aventureux
  • Possibilité de créer une liste des réussites favorites

Can’t Stop Solitaire Collection est mondialement célèbre et parmi les plus vendus des collections de jeux pour Smartphone. Cette application ornera votre téléphone !

Le mieux, c’est que ce jeu était directement intégré à mon téléphone quand je l’ai eu il y a presque 5 ans maintement !

Personnellement, je ne joue pratiquement qu’à « FreeCell« , également très connu des PC puisqu’il était intégré par défaut dans plusieurs versions de Windows.

Je vous en rappelle les règles si besoin :

Le but du jeu de Freecell

Avec les cartes que vous apercevez dans l’espace de jeu, essayez de faire 4 tas de 13 cartes, chaque tas ayant une couleur différente (les cœurs avec les cœurs, les piques avec les piques, etc.) et les cartes étant classées de la plus faible à la plus forte (soit de l’as au roi). Ces cartes doivent être déposées dans les cases de destination, c’est-à-dire les 4 cases vides en haut à droite.

Agencement et mise en page

Le fond d’un game de Freecell Solitaire est généralement vert, mais cela peut aussi varier d’un jeu à l’autre. L’espace de jeu présente un jeu de cartes standard de 52 cartes, réparti en 8 piles de cartes à jouer, les 4 premières piles ayant 7 cartes et les 4 dernières, 6 cartes.

Au-dessus de ces cartes, vous apercevez 8 cellules vides (en anglais : Free Cells). Dans les 4 premières cellules, vous pouvez stocker temporairement des cartes dont vous n’avez pas directement besoin et les 4 cellules de droite forment les cases de destination où vous devez déposer les cartes dans l’ordre pendant la partie, en commençant par l’as et en finissant par le roi.

Comment joue-t-on au Freecell ?

Le but du jeu est de remplir les cases de destination (les 4 cases en haut à droite). Vous devez commencer par y mettre la carte la plus faible. C’est-à-dire l’as, puis le 2, le 3, etc. Chaque case doit accueillir une autre couleur, il y a donc une case pour les trèfles, les piques, les carreaux et les cœurs. Quand toutes ces cases sont pleines et que vous avez donc vidé l’espace de jeu, vous avez gagné.

Vous jouez toujours à Freecell avec la souris. Cette souris vous permet de prendre les cartes et de les faire glisser ailleurs pour libérer les cartes à jouer dont vous avez besoin pour remplir les cases de destination. Vous commencez toujours par les cartes les plus faibles, les as. Quand les as ne sont pas libres, vous pouvez déplacer les cartes qui les recouvrent et les déposer dans les 4 cellules vides en haut à gauche. Lorsque ces 4 cellules sont occupées, vous devez jouer avec les cartes en les positionnant sur une carte plus forte d’une autre couleur. Si vous avez par exemple un 8 noir dans les cellules de transit et un neuf rouge dans l’espace de jeu, vous faites glisser le 8 noir sur le 9. Vous formez ainsi partout des tas de cartes que vous devrez finalement faire glisser vers les cases de destination. Vous pouvez aussi faire glisser plusieurs cartes en même temps, mais cela dépend toutefois du nombre de cellules libres disponibles.

Statistiquement, voici ce que donnent mes scores :

  • Gains : 559 (73.16%)
  • Pertes : 205 (26.84%)
  • Total : 764

Et donc oui, 764 parties. Entre 5 et 10 par jour ! 🙂

A noter qu’au début (les 200 et quelques), lorsqu’il me disait que je n’avais plus de mouvements disponibles, je commençais une nouvelle partie. J’étais à l’époque à une répartition plutôt 50/50 de parties gagnées/perdues, voire même 30/70. Maintenant, si je réinitialisais les statistiques, je serais plutôt du côté 100/0 vu que je ne perds pratiquement plus aucune partie étant donné que je la recommence si je suis bloqué, jusqu’à ce que j’y arrive.

Ce qui me plaît dans ce jeu :

  • Préinstallé sur mon téléphone,
  • Pas besoin d’avoir un smartphone ultra-évolué pour jouer,
  • Pas besoin de connexion 3G/data/wifi,
  •  Parties très rapides,
  • On peut arrêter et recommencer une partie quand on veut.

Bref, que des avantages à mes yeux.

Un vrai accro !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :