Accueil > Voyages > Mauvaise nouvelle

Mauvaise nouvelle

Ah ben mince alors !

Lézard Parc Guell

A Barcelone, le Parc Güell devient payant
Un article LILIGO.fr (09/05/2013) :

Dernier site qui permettait d’admirer les œuvres de Gaudi gratuitement, le parc Güell va devenir payant à partir du mois d’octobre (2013). Pour pallier à la surpopulation, l’accès sera également limité à 400 visiteurs par demi-heure. Une décision qui fait débat auprès de la population locale.

Vous avez réservé un billet d’avion pour un séjour à Barcelone avant le 25 octobre  2013 ? Vous ferez alors partie des derniers chanceux à pouvoir admirer les œuvres de Gaudi gratuitement au sein du Parc Güell…En effet, la municipalité de la ville a décidé de faire de cet espace public un lieu à l’accès contrôlé. Il vous faudra désormais débourser 8 euros et faire preuve de patience pour faire partie des 400 privilégiés par demi-heure qui pourront se balader au sein de la cité jardin bâtie par l’architecte catalan.

Préserver le site et avoir les moyens de l’entretenir

La mairie de Barcelone justifie ce changement par la nécessaire préservation du site face au tourisme de masse et par le financement de l’entretien du parc et la création de 50 emplois. Selon les estimations de celle-ci, 9 millions de personnes visitent chaque année le Parc Güell. Les jours de forte fréquentation, c’est plus de 3000 touristes par heure qui envahissent les lieux. Un nombre qui sera réduit à 400 par demi-heure avec la nouvelle réglementation auxquels il faudra ajouter 100 Barcelonais par heure qui pourront y accéder gratuitement. Pour les habitants des quartiers voisins, l’accès restera libre et gratuit. En effet, nombreux sont ceux qui traversent le parc simplement pour se déplacer et rejoindre le métro. Enfin, dernier point  : la zone réglementée ne dépassera pas 7,9% des 17,9 hectares qui constituent le parc mais les principaux monuments seront bien sûr concernés.

Une nouvelle réglementation qui fait débat

Si la limitation de l’accès semble nécessaire et permettra sans aucun doute une visite bien plus agréable, c’est le fait de rendre le lieu payant qui fait débat. Parc public depuis 1923 et son acquisition par la municipalité, le parc Güell est le dernier endroit où l’on peut encore admirer des œuvres du célèbre architecte gratuitement. Plusieurs associations protestent contre cette taxe touristique. «  Il s’agit d’un parc municipal et non d’un musée ou d’une cathédrale. Personne ne devrait avoir à payer  » , a expliqué Dani Torrents du collectif « Defensem el Parc Güell » au journal The Local. «  Il y a d’autres façons de recueillir des fonds, y compris, par exemple, faire payer pour le stationnement des cars de tourisme privés  » , ajoutait celui-ci. Une pétition est disponible en ligne sur change.org et a déjà obtenu plus de 50 000 signatures. Suffisant pour faire plier la municipalité  ?

J’ose au moins espérer que, du coup, les autres sites payants ont vu leurs tarifs baisser histoire de rééquilibrer le coût de la visite globale des oeuvres de Gaudi… 😦

Publicités
Catégories :Voyages Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :