Accueil > Actualités et politique, Débats et opinions, Environnement, Société > Notre civilisation touche à sa fin…

Notre civilisation touche à sa fin…

Dixit la Nasa.

Photo d'illustration.

L’étude parrainée par le Goddard Space Flight Center de l’agence spatiale américaine dénonce notamment la surexploitation des ressources.

Le Point.fr- Publié le 19/03/2014 à 19:43- Modifié le 19/03/2014 à 19:48

Et si notre civilisation s’effondrait d’ici quelques décennies ? C’est en tout cas ce qu’assure une étude parrainée par le Goddard Space Flight Center de la Nasa et relayée par le journal britannique Guardian. Les chercheurs ne manquent pas d’argument pour justifier la fin de la civilisation industrielle. Selon l’agence spatiale américaine, la surexploitation des ressources et la répartition des richesses de plus en plus inégale seraient à l’origine de cet effondrement.

Les scientifiques se sont appuyés sur l’histoire d’anciennes civilisations, et notamment les empires romain, mésopotamien, gupta, pour bâtir leur raisonnement. À l’aide du modèle inventé par le mathématicien Safa Motesharrei et des chercheurs en sciences sociales, les scientifiques se sont penchés sur la population, le climat, l’agriculture, l’énergie, la répartition des richesses des différents empires. Et les chercheurs de conclure que, depuis 5 000 ans, les civilisations craquent lorsque les hommes surexploitent les ressources et organisent la société entre un petit nombre de riches et une masse de pauvres.

Différentes hypothèses

Deux scénarios ont par ailleurs été envisagés par les chercheurs dans le cadre l’étude. Mauvaise nouvelle : ils conduisent tous deux à l’effondrement de notre civilisation d’ici quelques décennies. Pour commencer, les experts ont imaginé le cas dans lequel les plus riches, de moins en moins nombreux, mais toujours plus aisés, s’accapareraient les richesses, laissant les plus pauvres dépérir, et surtout entraînant la disparition de la masse des travailleurs, et donc la fin de notre civilisation industrielle.

Deuxième scénario : une trop grande exploitation des ressources entraînerait la disparition des plus pauvres, et par la suite, la fin des élites.

Pour éviter ces scénarios catastrophes, l’étude souligne donc l’importance de réduire les inégalités économiques afin que les ressources soient mieux réparties, mais aussi l’enjeu crucial d’une baisse de la consommation des ressources non renouvelables et de la croissance de la population. Au contraire, les progrès technologiques, souvent mis en avant pour contrer de tels scénarios catastrophes, sont balayés par les chercheurs de cette étude. Ces derniers estiment que les avancées technologiques auront des conséquences négatives, et notamment une plus forte consommation et une exploitation croissante des ressources.

Flippant, hein ?

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :