Accueil > Débats et opinions > Contradictions

Contradictions

Un et son contraire

ContradictionIl y a une expression que j’aime bien. De la même façon que l’on dit « Sans doute » justement pour exprimer qu’il y en a un, de doute, j’aime entendre l’expression :

Qui dort dîne !

Alors, que signifie cette expression ?

Bien souvent cette expression est utilisée dans le sens

Si tu vas coucher, cela te remplacera un repas…

En gros, dormir remplace un repas.

Il est amusant de comparer cette signification à l’une des premières que l’on a pu lui donner : Au Moyen Âge, le voyageur qui voulait dormir dans une auberge était contraint également d’y prendre le repas du soir. Ce qui ne serait pas idiot, en partant du principe que certains aubergistes pouvaient forcer les gens à payer pour un repas s’ils comptaient dormir.

En gros, c’est justement l’inverse :

Si tu dors, tu es obligé de dîner.

Bien sûr, comme souvent, l’origine de cette expression est partagée. Ainsi, voici ce que l’on retrouve sur le site « Expressio.fr » :

D’un côté, nous avons une foultitude au carré de sites Internet qui affirment qu’elle vient du Moyen Âge où le voyageur qui voulait dormir dans une auberge était contraint également d’y dîner, sous peine de se voir refuser le gîte.

Autrement dit : « si tu manges, tu dors, si tu manges pas, tu sors ! », ce qu’on appelle aujourd’hui de la vente conjointe forcée et qui n’est plus autorisé (en théorie).

D’un autre côté, nous avons Alain Rey, linguiste distingué, qui passe entièrement cette hypothèse sous silence et nous apprend que ce proverbe vient de l’ancienne pensée « le sommeil nourrit celui qui n’a pas de quoi manger » exprimée par le grec Ménandre (ici) auteur, entre autres, de « la nuit porte conseil ».

Cette explication n’est pas reprise par d’autres lexicographes dans les sources dont je dispose.

Alors qui a raison, entre l’érudit qui propose une opinion qu’il semble être le seul à défendre et la masse qui en diffuse une autre ? Notez que même si Ménandre a bien émis cette pensée, rien n’empêche que les aubergistes d’autrefois aient pratiqué la vente forcée. Les deux explications ne sont donc pas incompatibles.

Personnellement, j’aime bien penser que la version des aubergistes soit vraie…

Publicités
Catégories :Débats et opinions Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :