Le mot du jour

Dans la série « Le/La… du jour »

Cadot« Cadot ». Le mot « Cadot ».

A l’entendre, ça fait bizarre la première fois quand on ne s’y attend pas.

Mets-le din s’cadot.

S’en suit une conversation étrange quand on ne connait pas le mot :

– Le mettre dans quoi ?

– Din s’cadot

– Quel cadeau ? De quoi tu parles ?

– Din s’cadot ! Là !

– Sa chaise ?

– Ben ouais, sin cadot.

Et là, c’est un mix entre l’interrogation et la révélation :

Le fauteuil paillé ou « Cadot » (cerpicardie.fr)

Le cadot est un élément très caractéristique du mobilier picard. Il tire son nom, selon Lucile Olivier, du verbe « se cadoter » signifiant « bien se tenir dans son fauteuil ». Ce fauteuil, souvent unique dans les maisons rurales, très accueillant et confortable, était réservé au chef de famille qui siégeait près de l’âtre.

Ce fauteuil paillé était ample et possédait un très haut dossier muni de plusieurs traverses*. Il se reconnaît surtout à ses accoudoirs galbés qui reposent sur de minces fuseaux insérés dans l’assise du fauteuil. Ces accoudoirs sont évasés et incurvés. Ils étaient aussi bien en orme, en fruitiers qu’en merisier Le paillage de seigle était souvent l’affaire des paysannes qui formaient des dessins en utilisant des pailles de couleurs.

Ces « cadots » furent très influencés par l’esprit du temps, ce qui justifie la présence d’accoudoirs en forme de crosses ou de cols de cygne d’esprit Empire ou Restauration. La très grande variété de cadots provient aussi du nombre important de traverses de dossiers différentes. Dans les maisons bourgeoises, où ce siège était tout autant apprécié, on les garnissait de gros coussins.

J’ai aussi (Mémoires de la Société impériale d’émulation d’Abbeville, Volume 1) :

Une caïelle, une chaise

Un cadot, un fauteuil

Se cadoter, dérivé du mot précédent se renverser sur un fauteuil, se donner ses aises

Ou encore  (chés Diseux d’Achteure) :

cadot   s.m. : fauteuil ; atchun din un cadot, i sont au rados (chacun dans un fauteuil, ils sont à l’abri).
cadoter (s’–)   v.p. : se prélasser dans un fauteuil.

Accessoirement, les commentaires du blog « chblog.com » concernant ce mot sont plutôt intéressants :

1. G@libot le mercredi, septembre  8 2010, 11:53

Quand une personne âgée décédait,in disot : i a quéu ed sin cadot pis i’ a avalé s’ tute !

2. Kimberlotte le mercredi, septembre  8 2010, 14:27

Dans mon coin, je n’ai jamais entendu parler de cadot pour les personnes âgées.  Un cadot, c’est la chaise haute pour bébé, convertible en chaise basse.

Je me coucherai moins idiot ce soir.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :