Question de parents

Spéciale dédicace à des futurs parents 😉

Question de parents

Question de Parents est un magazine régional, bimestriel du Nord-Pas-de-Calais destiné aux futurs parents et aux parents de jeunes enfants. Il est imprimé à 30 000 exemplaires et distribué dans 500 points dans le Nord-Pas-de-Calais. Ce magazine a été créé par Hélène Holvoet. (Wikipédia)

Si vous avez loupé les quelques derniers numéros, voici un échantillon que vous pouvez évidemment télécharger en PDF, entre autres :

Un petit article en exemple et dédicace (extrait) :

Attendre des jumeaux

Certains vous diront que c’est le bonheur x2, d’autres qu’ils ont eu la tête dans le guidon les premières années… une grossesse gémellaire est une expérience exceptionnelle. Rencontre avec une gynécologue-obstétricienne de Lille, des mamans et aussi l’association Jumeaux et plus 59.

Professeur Véronique Houfflin Debarge, vous êtes gynécologue- obstétricienne à la maternité Jeanne de Flandre : quels sont les facteurs qui augmentent la possibilité d’attendre des jumeaux ?

Il y en a plusieurs, dont l’âge de la maman. Plus il est avancé plus le risque de grossesse multiple augmente. Un autre facteur lié à la gémellité est la procréation médicalement assistée, mais les professionnels sont maintenant très attentifs à limiter le risque de grossesse multiple. Un dernier facteur à prendre en compte aussi est l’hérédité.

On parle de « vrais » et de « faux » jumeaux, qu’est-ce que cela signifie ?

Il faut savoir qu’il y a deux « mécanismes de fabrication ». Soit deux spermatozoïdes fécondent deux ovocytes au même moment, il y a alors deux bébés qui se développent parallèlement et on parle de « faux jumeaux », car ils ne partagent pas le même patrimoine génétique. Ils ont chacun un placenta et une poche (grossesse bichoriale biamniotique). Pour les « vrais jumeaux » un seul ovocyte fécondé se divise en deux. En tant que future maman de jumeaux, il faut alors s’intéresser aux différents types de grossesses gémellaires. En effet, en cas de « vrais jumeaux », il y a trois possibilités : soit ils sont chacun dans leur poche avec chacun un placenta (grossesse bichoriale biamniotique), soit il y a un placenta partagé et chacun a sa poche (grossesse monochoriale biamniotique) ou un placenta et une poche partagés (grossesse monochoriale monoamniotique).

Quand est-ce qu’une femme peut savoir qu’elle attend des jumeaux ?

Lors de la première échographie au 1er trimestre de grossesse, entre la 11è et 13è semaine d’aménorrhée (SA) [c.à.d. d’absence de règle]. Il est essentiel de savoir s’il y a un ou plusieurs placenta(s), poche(s) de liquide amniotique… pour adapter le suivi. Pour une grossesse gémellaire, la surveillance échographique est accrue. Lorsque la future maman a un seul placenta, elle prendra rendez- vous tous les 15 jours chez l’échographiste, pour les mamans présentant deux placentas, les échographies sont prévues tous les mois. Dans certains cas la surveillance échographique peut être intensifiée.

En général, peut-on parler d’une grossesse à risque ?

Il y a certes plus de complications qui peuvent apparaître lors d’une grossesse gémellaire comparée à une grossesse unique, mais retenons que la plupart se déroule bien. Dans ces cas la maman peut donner naissance à ses enfants dans une maternité de niveau 1, 2 ou 3. Les grossesses monochoriales peuvent présenter des complications spécifiques comme par exemple le syndrome de transfuseur-transfusé. Ce type de grossesse doit être particulièrement suivi selon les dernières recommandations du CNGOF (Conseil national des gynécologues obstétriciens français), une réalité souvent méconnue par les mamans. La maternité Jeanne de Flandre est centre de compétence du syndrome transfuseur-transfusé.

Accouche-t-on forcément par césarienne ?

Ce n’est pas systématique, au contraire, le CNGOF recommande si possible d’accompagner un accouchement par voie basse, car cela entraîne moins de complications maternelles. Mais chez certaines patientes, la décision d’une césarienne peut être prise avant ou en cours de travail.

La naissance se déroule-t-elle avant le terme ?

Pour une grossesse unique le terme se situe à 41 SA. Les patientes ayant une grossesse gémellaire accouchent souvent spontanément avant ce terme. Si ce n’est pas le cas, il est recommandé de le programmer à un terme plus précoce que 41 SA. Ce terme varie selon le type de grossesse gémellaire par exemple pour une grossesse bichoriale à partir de 38 et avant 40 SA.

Jumeaux et plus, une association d’écoute, d’échange et d’animation

« J’ai découvert l’association quand j’attendais mes triplés et j’aime beaucoup l’ambiance qui y règne » raconte Gwenaëlle Decan, présidente de la branche nordiste de l’association Jumeaux et plus. « Notre premier rôle est d’être à l’écoute des parents qui appellent, souvent pendant la grossesse parce que l’annonce de l’arrivée de jumeaux ou de multiples les inquiète, ils se posent plein de questions » explique Gwenaëlle. Avec d’autres membres de l’association, elle propose à tour de rôle des permanences téléphoniques pour accueillir les parents, les conseiller ou encore les rassurer. Autre point fort de l’association, la possibilité de louer du matériel, tel que des poussettes doubles ou triple… «  On nous demande aussi souvent quelle marque choisir, où trouver du matériel à des prix abordables, car il faut tout en double des doudous, en passant par les nacelles, jusqu’aux chaises hautes, sourit la présidente, être parents de multiples, c’est devenir un pro du système D ». En devenant adhérents – début 2013, il y avait déjà presque 100 familles d’inscrites – les familles ont droit à des avantages, par exemple dans des magasins de puériculture.

Se retrouver entre multiples

« C’est très important de pouvoir se retrouver entre nous, aussi bien pour les parents que les enfants qui sont heureux de voir qu’ils ne sont pas “seuls” » raconte Gwenaëlle Decan. Tous les mois l’association organise une manifestation dont quelques unes sont gratuites. « En janvier on a fait un bowling, en février est prévu un Lasergame, en mars une chasse à l’œuf, en juin une sortie en parc d’attraction avec un prix préférentiel… toute la famille est invitée. » Ces rencontres sont ouvertes aussi aux mamans enceintes qui viennent tisser des liens.

En 2013 l’association projette d’orga- niser un «  famille-athlon » pour se rendre plus visible dans la métropole et faire connaître ses actions. Ce qu’elle fait notamment à travers les bourses aux vêtements qui ont lieu tous les ans. « L’association c’est aussi une grande entraide, l’ambiance est très familiale » souligne la maman de triplés dont l’équipe associative est toujours à la recherche de nouvelles idées pour être proche des parents : « notre rêve serait de pouvoir réaliser des après-midis récréatifs pour les mamans et d’autres pour les papas – et leur permettre ainsi des moments entre eux ! »

Jumeaux et plus : jumeauxplus59.perso.neuf.fr et une page Facebook – Jumeaux et Plus 59 Adhésion : 34 € la première année, ensuite tarif dégressif

Et bien d’autres articles tout aussi sympathiques…

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :