Accueil > Débats et opinions, Société > Licencier en comparant les prix

Licencier en comparant les prix

Vous travaillez gratuitement pour les grandes surfaces sans le savoir.

Comparer les prixVous faites peut-être partie de ces consommateurs séduits par ces applications des grandes enseignes à télécharger sur votre smartphone qui vous permettent de comparer le prix de vos achats directement dans le rayon de votre magasin et ainsi savoir si ce que vous achetez est bien le prix que vous accepterez de payer en sachant combien il est vendu dans une enseigne concurrente.

Ce que vous ne savez pas, c’est que ce que vous êtes en train de faire est du pain béni pour ces enseignes qui, avant, devaient payer à prix d’or ces comparaisons de prix.

TelxonMieux que ça, avant, ces enseignes devaient payer du personnel (j’en ai fait partie) qui devaient se rendre chez les concurrents (en se présentant à l’accueil « Bonjour, je viens faire un relevé de prix ») muni d’un appareil que l’on appelait, dans notre jargon, un « Telxon« , rapport à la marque.

Maintenant, terminé tout ça ! Les grandes enseignes peuvent vous remercier : pendant que vous entrez le prix de votre boîte de petits pois à Carrefour pour la comparer au Leclerc ou au Super U du coin, d’autres personnes font exactement la même chose dans ces autres enseignes. Résultat des courses (c’est le cas de le dire !), c’est vous qui alimentez gratuitement ces comparateurs de prix, et les grandes enseignes n’ont plus rien à faire.

Tout ce qu’elles ont eu à faire, c’est de mettre ces applications à disposition (pas cher), ce qui vient alimenter une immense base de données (ce qui coûte très cher sur le marché), une manne pour ces grandes enseignes. Et les sondeurs de prix n’ont plus qu’à aller pointer à Pôle emploi.

Encore une fois, comme pour Facebook, on donne des informations gratuitement, que les grands noms revendent à prix d’or en faisant un bénéfice quasi-total. Et nous, consommateurs, combien récupérons-nous de cette manne financière magique ?

Encore une fois, le réseau social a bon dos.

Publicités
  1. 13/06/2013 à 17:33

    Mmmm perso, je n’ai pas parce que je me méfie de ces applications, j’ai le sentiment de me faire avoir… C’est le nouvel argument de vente. Chez Colruyt pour ne citer qu’eux, on voit maintenant sur les étiquettes « réaction promo concurrent », ça m’interpelle à chaque fois. Et ne parlons même pas des publicités à la tv! L’argent, l’argent, la crise, la crise…pff on commence à vivre quand?

    • 13/06/2013 à 21:39

      C’est clair que ça devient une course à la performance. Toujours plus, Toujours mieux. Optimisation à tous les étages, à chaque instant… Effectivement, à quand la pause ?

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :