Accueil > Non classé > Les boissons chaudes qui réchauffent

Les boissons chaudes qui réchauffent

Un conseil « Résonances »

Les boissons qui réchauffentJ’ai déjà plusieurs parlé des magasins Résonances, des magasins que je trouve magiques…

Résonances publie régulièrement des petits dépliants concernant des thèmes en rapport avec le bien-être (avec soi, chez soi). Je vous invite à partager celui concernant les boissons chaudes, si d’aventure il vous vient l’envie d’en goûter quelques unes :

Aussi revigorantes que réconfortantes, ont le délicieux parfum des retours de promenades, du feu qui crépite et des plaisirs chaleureux de l’hiver.

Vin chaudLe vin chaud

A l’époque gallo-romaine, on se régalait déjà du mulsum, un vin fortement miellé
que l’on faisait chauffer en hiver. Au moyen Age, on ajoutait force épices et
aromates pour masquer les défauts d’un vin directement tiré du fût. Aujourd’hui,
très répandu dans les pays scandinaves, le vin chaud se prépare avec un vin
rouge assez corsé (bordeaux, bourgogne) et se décline en d’innombrables
recettes.

Le vin chaud minute

Faites chauffer le contenu d’une bouteille de vin avec 100g de sucre. Portez à ébullition, retirez du feu puis laissez macérer quelques minutes un mélange d’épices tout prêt vendu en ballotins.

Le vin chaud aux agrumes

Versez les 3/4 d’une bouteille de vin rouge dans une grande casserole et ajoutez 100g de sucre ainsi que le jus et le zeste d’un citron et d’une orange non traités. Faites chauffer doucement. A coté, dans une petite casserole versez le reste de vin, ajoutez un bâton de cannelle, 3 clous de girofle et une pincé de noix de muscade. Chauffez rapidement et laissez bouillir environ 2 minutes pour que fruits et épices libèrent le meilleur de leurs arômes. Filtrez et ajoutez le liquide parfumé au contenu de la grande casserole. Laissez frémir encore quelques minutes avant de retirer du feu.

Le glögli finlandais

C’est la boisson rituelle du mois de noël, servie aux amis dès qu’ils rentrent dans la maison. Dans une casserole, versez une bouteille de vin rouge, 100g de sucre, 3 clous de girofle, un bâton de cannelle. Laissez chauffer 10 minutes environ sans porter à ébullition. Ajouter un dl de vodka, puis filtrez. Ajoutez 50g d’amandes pelées, 30g de raisins sec. Mélangez bien et servez.

Le glög danois

On l’offre en apéritif ou à l’heure du thé, servi avec des biscuits épicés. Dans un grand récipient, versez une bouteille de vin rouge, une bouteille de muscat, 10cl de vermouth, 1 cuillerée à soupe d’angustura, le zeste et jus d’une orange non traitée, 100g de raisins secs, quelques graines de cardamome écrasées, 4 clous de girofle, 2 bâtons de cannelle et un petit morceau de gingembre frais. Couvrez et laissez reposer durant 12 heures. Filtrez et au moment de servir, ajoutez 1dl d’aquavit et 100g de sucre, remuez bien. Portez vivement à ébullition et dégustez brûlant.

Vin chaud à l'alsacienneVin chaud à l’alsacienne

Très parfumé, il marie les saveurs du vin rouge et du vin blanc. Dans une casserole, versez une demi-bouteille de pinot noir, une demi-bouteille de pinot blanc ou de gewurztraminer et 25cl d’eau. Faites chauffer avant d’ajouter 100g de sucre, 1 bâton de cannelle, 2 anis étoilés, 2 clous de girofle, quelques râpures de muscades, le zeste et le jus d’un citron et d’une orange non traités. Portez à ébullition sur feu doux, éteignez et servez aussitôt.

Vin blanc chaud à l’anglaise

Faites chauffer le contenu d’une bouteille de vin blanc avec 100g de sucre, le jus d’un citron non traité et quelques râpures de muscades. Au moment de servir, on peut y ajouter un trait d’eau de vie.

Le GrogLE GROG

En 1740, Edward Vernon, amiral de la flotte britannique, décide de couper la ration de rhum de ses hommes avec de l’eau chaude afin d’éviter leur ivresse perpétuelle. Surnommé » old grog » par son équipage car il portait toujours un manteau d’étoffe épaisse (« grogram » en anglais), il laissera tout naturellement son nom à cette boisson renommée qui peut aussi se préparer avec du cognac, du kirsch ou du whisky.

Le grog classique

Versez dans un grand verre 1/4 de rhum pour 3/4 d’eau bouillante. Ajoutez une cuillerée de miel liquide et une rondelle de citron non traité. Dégustez brûlant.

Le grog à l’orange

Dans un grand verre, versez 2cl de liqueur d’orange, 2cl de crème de vanille, 3cl de rhum brun. Ajoutez une tranche de citron piquée d’un clou de girofle et 1 cuillère de sucre. Remplissez d’eau bouillante.

Le grog tonus

Mélangez 1 cuillère à café de cassonade, 1 cuillère à café de miel, 1 cuillère à café de cognac, le jus d’un citron et un jaune d’œuf. Remuez vigoureusement avant de verser l’eau bouillante.

Le grog du pionnier

Versez dans un grand verre 1/4 de rhum brun, le jus d’un citron vert, 1 cuillère de miel et de thé très infusé. Dégustez brûlant, ce grog fait merveille contre le rhume.

Le grog au café

Dans un grand verre, mettez 2 cuillères à soupe de rhum, 1 de cognac et 1 de sucre en poudre, quelques filaments de zeste de citron non traité et un peu de cannelle. Versez dessus du café brûlant fraîchement préparé.

Le grog à l’hydromel

Obtenu par fermentation du miel, l’hydromel est la boisson des dieux grecs et des druides gaulois. Pour un grog inattendu, versez-le très chaud dans un verre et ajoutez une cuillerée de miel et un filet de jus de citron.

Lait de pouleLE LAIT DE POULE

A base de lait et d’œuf, une vieille recette de nos campagnes, servie aux enfants pour les réchauffer et leur donner des forces après une promenade ou une longue journée d’école.

Le lait de poule de grand-mère

Fouettez 1 jaune d’œuf avec un quart de litre de lait bien sucré. Faites chauffer jusqu’à frémissement. Ajoutez 1 cuillère d’eau de fleur d’oranger et buvez très chaud pour adoucir la gorge.

Le lait de poule au tilleul

Battez au fouet un œuf entier avec une cuillerée à soupe de sucre. Faites bouillir 25cl de lait, retirez du feu et faites infuser pendant quelques minutes un sachet de tilleul. Versez le lait parfumé sur l’œuf battu et dégustez aussitôt.

Le lait de poule des grands

Mélangez vivement un jaune d’œuf avec une cuillère à soupe de sucre en poudre, 1 cuillère à soupe de cognac, et 1 cuillère à soupe de rhum. En remuant toujours, versez dessus 25 cl de lait bouillant.

ViandoxLe Viandox, roi de l’hiver

Véritable concentré de tonus, l’indémodable viandox n’a pas son pareil pour réchauffer. La façon de le préparer est simple: 2 cuillerées à café de ce breuvage à l’extrait de viande pour 20cl d’eau bouillante et une pincée de sel de céleri. Mais pour encore plus de réconfort, on peut remplacer 10cl d’eau par la même quantité de vin blanc.

Lait à la semoule de TurquieDES RECETTES VENUES D’AILLEURS

Le lait à la semoule de Turquie

on vend cette boisson très nourrissante dans les rues pendant les rigoureux hivers des régions de l’Est. En remuant constamment, faire cuire à feu doux 10g de semoule dans 40cl de lait sucré à votre goût, pendant une dizaine de minutes. Servez dans un grand verre, saupoudré de Cannelle.

CordialLe cordial à la bière de Grande Bretagne

Battez un œuf entier avec 2 cuillerées à soupe de sucre en poudre. Versez une bouteille de bière dans une petite casserole, ajoutez de la muscade râpée et du gingembre en poudre. Faites chauffer puis versez sur l’œuf et ajoutez un trait de gin.

Le lait de cacahuètes d’Afrique

Dans une casserole, délayez 50g de beurre de cacahuètes avec 40cl d’eau. Faites bouillir puis baissez le feu et laissez cuire doucement pendant une dizaine de minutes en remuant périodiquement. Ajoutez une pincée de sel et battez au fouet avant de servir cette boisson délicieusement mousseuse.

Sbiten russeLe sbiten russe

Dans un récipient, mettez 3 clous de girofle, quelques filaments de zeste de citron, 1 bâton de cannelle, un petit morceau de gingembre haché et quelques râpures de noix de muscade, le tout arrosé d’un demi-verre de vodka. Couvrez et laissez reposer une douzaine d’heures à température ambiante. Dans une casserole posée sur feu doux, faire fondre, en remuant sans cesse, 3 cuillerées à soupe de miel liquide dans 2 verres d’eau. Quand le liquide est très chaud, ôtez du feu, ajoutez la vodka épicée filtrez et versez dans un grand verre.

Le doodh indien

Doodh indienVersez 1l de lait dans une casserole, ajoutez une dizaine de filaments de safran, 3 clous de girofles et de la cannelle en poudre. Remuez et portez à ébullition, puis retirez du feu. Mettez une cuillerée de miel au fond de chaque verre et versez le lait dessus. Parsemez de pistache concassées et servez aussitôt.

QUELQUES CONSEILS

Les boissons chaudes se dégustent dans de grands verres ou des mugs transparents qui laissent apparaître leurs appétissantes couleurs. Ceux qui aiment siroter lentement choisiront plutôt un mug isotherme qui gardera longtemps le liquide brûlant.

Pour les laits de poule ou les grogs, préférez un miel liquide plutôt fruité, comme celui d’oranger ou de framboisier, ou bien typé, comme le miel des garrigues par exemple. Les cuillères à miel que l’on accroche au bord du pot sont parfaites pour un juste dosage.

Dans des recettes à base de sucre, utilisez plutôt de la cassonade (sucre blond) pour son subtil goût de vanille.

Enfin, vous servirez les boissons chaudes accompagnées d’une coupelle de sucre candi roux, pour ceux qui aiment sucrer sans modération.

Miam. 🙂

Publicités
Catégories :Non classé
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 11/09/2013 à 23:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :