Savon de marseille… ou pas.

Comment reconnaître le faux du vrai.

Savon de marseilleMalheureusement, c’est extrémement simple : ils sont tous faux. Ou du moins, 99% d’entre eux.

Pire, de fait, ces 99% n’ont aucunement les valeurs hygièniques et bienfaitrices des 1% restants.

En effet, je ne sais pas si vous avez vu le reportage de D8 sur ce sujet, « Produits du terroir : pièges et attrape-gogos« , mais c’est assez édifiant.

Sur une table étaient posés une trentaine de produits estampillés « savon de marseille ». Ces produits étaient divisés en 2 groupes : les vrais et les faux. Simple : les vrais n’étaient que… 4.

Parmi ces 4 vrais, cela en étonnera peut-être plus d’un, mais il y avait le savon de Marseille… LIDL. Eh oui.

Savon de marseille CIEN bodycare LIDL

A contrario, parmi les « faux », l’un d’eux était montré en « mauvais » exemple en particulier. Il s’agissait du « savon de Marseille LE CHAT huile d’olive, véritable savon de marseille ». Eh oui !

Le Chat savon de Marseille
Il se trouve que j’avais ces 2 savons dans ma salle de bain. Incroyable,  non ? Et donc, effaré par cette information, je suis allé les chercher pour vérifier ce qui était marqué dessus. Et voici :

Le savon de Marseille LIDL :

Savon LIDL

Ce savon de Marseille est fabriqué à 100% à partir d’huiles végétales pures et contient de l’extrait naturel de pêche (oui, le mien est à la pêche, NDR). Il nettoie et tonifie la peau en douceur. Votre peau est agréablement douce et exhale un parfum subtil.

Le savon de Marseille LE CHAT :

IMGP4961 (Large)

Véritable savon de Marseille, Le chat huile d’olive est enrichi en Glycérine et en Huile d’Olive pour une propreté simple et parfaitement naturelle. Testée dermatologiquement, sa formule sans paraben respecte votre peau pour une toilette des mains tout en douceur.

Et donc, qui dit vrai ? Y a-t-il vraiment un vrai et un faux savon de Marseille parmi ces 2 savons ? Comment reconnaître le vrai du faux ?

En vérité, le reportage nous donne la bonne réponse :

  • Le vrai « savon de Marseille » doit être composé à 100% d’huiles végétales.
  • Le faux « savon de Marseille » utilise une autre source d’huile : le… Sodium Tallowate !

Et c’est bien vrai que, si le savon LIDL est composé à 100% d’huiles végétales (Palme et coco), il y a bien écrit « Sodium Tallowate » sur le savon LE CHAT :

IMGP4970 (Large)
Incroyable.

Mais alors…

  • Qu’est donc que le « Tallowate de sodium » ?
  • Pourquoi LE CHAT indique-t-il « véritable savon de Marseille » ?

Le Tallowate de sodium, selon Wikipédia :

Le tallowate de sodium est un sel de suif saponifié composé de graisse de ruminants, généralement de bœuf (Adeps Bovis), ou de porc, et de soude (hydroxyde de sodium).

Cette dénomination correspond à celle de la nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques (INCI). Il est souvent utilisé en cosmétique, notamment dans la composition de savons. Son acide gras dominant est l’acide oléique (acide cis-9-octadécénoïque).

Ainsi, selon Wikipédia, via le Tallowate de sodium, il pourrait y avoir de la graisse de porc dans les « savons de Marseille »… Une petite pensée pour les musulmans qui ne doivent avoir aucun contact avec le porc et qui se lavent avec un erzatz de savon de Marseille…

1e réponse obtenue. A la 2e.

Relisons Wikipédia :

Le terme « savon de Marseille » n’est nullement une appellation d’origine contrôlée, il correspond seulement à une méthode de fabrication qui est approuvée depuis mars 2003 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ou DGCCRF, placée sous l’égide du ministère des finances. Cette méthode est issue d’un code validé unilatéralement par l’Association française des industries de la détergence, de l’entretien et des produits d’hygiène industrielle ou AFISE. Ce code définit la méthode de fabrication, basée sur les quatre étapes historiques que sont l’empâtage/cuisson, le relargage de la glycérine, le lavage et la liquidation, afin d’assurer l’obtention d’une phase cristalline lisse à 63 % d’acides gras minimale. Elle définit également des contraintes en matière de chargement de corps gras, exclut les huiles acides exception faite des huiles de grignon d’olives. Elle admet le suif sous réserve d’une qualité conforme au règlement Européen CE 1774/2002 sur les dérivés animaux utilisables en cosmétique.

Ainsi, pour revendiquer le nom « savon de Marseille », il suffirait :

  • d’être composé à 63% d’acide gras au moins,
  • de respecter les 4 étapes historiques que sont l’empâtage/cuisson, le relargage de la glycérine, le lavage et la liquidation

Et c’est tout. Ce que fait « LE CHAT ».

Et que remarque-t-on si l’on veut rechercher une notion d’origine du savon de Marseille :

Le savon de Marseille tient son origine dans sa composition à 72% d’huile d’olive, 100% pure huile végétale.

Ce que suit LIDL (100% pure huile végétale).

Voici donc une démonstration que l’on peut nous dire ce que l’on veut bien, que les produits les plus vrais ne sont pas forcément sincères et que, peut-être, les plus décriés (LIDL) sont plus authentiques que la plupart des produits du marché…

Je vous invite à regarder ce reportage et vous laisse avec l’épilogue en guise de mise en bouche…

Produts du terroir, pièges et attrape-gogos

Publicités
  1. 27/05/2013 à 20:00

    Bravo pour ces petites précisions, cela confirme une impression que j’ai depuis longtemps, les produits LIDL sont moins chers mais pas forcément en rognant sur la qualité, contrairement aux marques bas prix des distributeurs (marques repère etc.) qui sont des produits dont le prix est baissé en proposant une qualité souvent exécrable.
    Que ce soit les pizzas surgelées, la compote de pomme, les biscuits, le savon (je viens de m’en rendre aujourd’hui en faisant mes courses après m’être « ruiné » pour du savon végétal sur le net !!) et un tas d’autres produits la qualité est souvent au rdv chez LIDL.
    Bon par contre rien de « bio » dans le savon LIDL 😉

    • 27/05/2013 à 20:21

      Merci pour ce commentaire. C’est surtout l’hypocrisie de « Le Chat » qui m’a scandalisé, et poussé à expliquer ce scandale.
      Sinon, il n’y a pas de secret : le prix d’un produit, ce sont des matières premières, de la fabrication, des charges de personnel, des charges de magasins (loyer, électricité, publicité), et de la marge commerciale (comme l’explique les publicités U).
      LIDL a choisi : des produits sans publicité/marque, des implantations où le loyer est bas, des charges de personnels réduites (caissière=ménage=mise en rayon), mais des produits de qualité très satisfaisante. Là où les autres marques font le choix inverse, LIDL privilégie le produit.
      Et, effectivement, ce savon est 100% végétal comme le veut les recommandations de la fabrique des savons de Marseille, mais rien de bio (comme d’ailleurs tous les produits LIDL. Le bio n’est pas la cible de LIDL). D’ailleurs, sur d’autres produits, on retrouve du paraben (savon liquide), ou du phénoxyéthanol (lingettes pour bébé) par exemple.

  2. 24/08/2013 à 22:47

    Incroyable de penser que le savon 1e prix d’Auchan qui se trouve dans le rayon « Self Discount » (c’est dire si c’est du pas cher) n’est autre chose que du… VERITABLE savon de Marseille !!!! (A l’huile d’amande douce en plus !) Miam ! 😀
    Si si, je vous assure : Allez dans le rayon self-discount chercher le savon, et vous verrez : le 1e ingrédient est du Sodium Palmate et non du Sodium Tallowate ! Incroyable je disais… 😉

  3. L'embarras du choix
    17/12/2013 à 22:52

    Merci beaucoup pour ce décriptage. C’est vraiment assez compliqué d’etre tout le temps sur ses gardes et de lire correctement les étiquettes.

    • 17/12/2013 à 23:00

      De rien.
      Effectivement, c’est simple :

      • Sodium tallowate = carcasse = pas savon de marseille.
      • Sodium palmate = huile de palme = « vrai » savon de marseille.

      Fou, mais véridique.

  4. Christophe
    08/02/2014 à 08:46

    ‘Tallow’ en anglais c’est les graisses d’equarissage. Par contre je note que le ‘ vrai’ savon de marseille serait fait d’huile de,palme. Or aucune obligation de certification environnementale pour la savonnerie… Donc c’est bien le savon qui detruit les forets tropicales ou s’etend la palme, ce fleau mondial. Le ´vrai’ savon traditionnelle marseille ou alep etait fait a l’huile d’olive.

    • 08/02/2014 à 10:58

      Oui, tallow signifie « suif » en anglais.
      Je comprends ta remarque, Christophe, surtout qu’effectivement, un VRAI savon de marseille, à l’origine, c’est de l’huile d’olive. Mais c’est aussi, et surtout, « 100% d’huile végétale ». C’est pour ça que l’huile de palme est tolérée.
      Ce n’est pas son utilisation dans les savons de marseille qui crée la déforestation, mais son utilisation intensive dans la nourriture (plats préparés, pâte à tartiner, etc.) du fait de son faible coût de production. On la retrouve partout maintenant (surtout sur les plats qui stipulent dans leurs ingrédients « huiles végétales » sans préciser de quelle huile il s’agit – huile de colza ? De tournesol ? De Palme ? – ).
      Au moins, utilisée pour le « savon de marseille », elle ne porte pas préjudice à nos organismes contrairement à son utilisation dans l’alimentation. Au contraire, dirais-je, c’est sous cette forme (savon) qu’il faudrait l’utiliser UNIQUEMENT, pour remplacer par exemple l’huile de coco, ou, justement, l’huile d’olive quand il est question de faire un savon un peu moins cher que l’original.

  5. 03/05/2014 à 22:41

    Puffffffffff je me suis gourée avec savon de merseille sodium tallowate ça fait chier Puffffffffffffffffffffffff

  6. 04/05/2014 à 22:09

    Ah voilà !
    C’est ça aussi de ne PAS acheter son savon de marseille dans le hard-discount* ! 😀
    Fallait l’acheter chez LIDL ou au rayon Self-discount de Auchan ! 😀

    * (Je ne pensais pas dire un jour cette phrase !)

  7. 30/10/2014 à 17:52

    Merci ! Je viens de m’en acheter (à la lavANNde), et je me demandais. Si tu veux j’ai une photo de l’étiquette, avec la composition complète.
    Savon LIDL

    • 30/10/2014 à 23:00

      Merci à vous de me lire ! Ah oui, ça me plairait bien cette photo d’étiquette. Ca m’évitera d’avoir à le faire (même s’il suffit que je monte dans ma salle de bain !).
      En même temps, il me semble qu’il suffit juste de faire un copier/coller du lien dans un commentaire et la photo apparait… Je crois… Ca a marché pour une vidéo Youtube…

  1. 10/03/2013 à 23:39
  2. 01/12/2013 à 23:39
  3. 19/04/2014 à 23:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :