Accueil > Cinéma, Kiff, Musique > Coup de coeur 2

Coup de coeur 2

Musical.

Christina Aguilera - Falling in love againIl y a quelques mois, j’en avais déjà eu un (20/01/2011). Effectivement, c’était encore de la musique.

Ici, à la base, il y a un film. Film de 2008 que je voulais voir depuis, et que j’ai enfin regardé il y a quelques jours :

The Spirit

Film de Frank Miller, le réalisateur des sublissimes « 300 », « Sin City », et du plus nébuleux « Watchmen », il raconte :

Denny Colt, un ancien flic, revient mystérieusement d’entre les morts. Il est désormais le Spirit, combattant du crime dans les rues obscures de Central City. Son ennemi juré, Octopus, a un but bien différent : dans sa folle quête d’immortalité, il s’apprête à détruire la ville. Aux quatre coins de la cité, le Spirit traque le tueur. Sur son chemin, le héros masqué croise des femmes, toutes sublimes, qui cherchent à le séduire, l’aimer ou le tuer… Seul son amour de toujours ne le trahira pas : Central City, la ville qui l’a vu naître… deux fois.

Après le synopsis, un petit peu de Wikipédia pour boucler la partie film :

The Spirit ou Le Spirit au Québec est un film américain de Frank Miller, sorti en 2008. Le film est adapté du comic Le Spirit, créé par Will Eisner dans les années 1940. Le réalisateur Frank Miller est l’auteur de comics à succès comme Batman: Year One, The Dark Knight Returns et Daredevil. C’est sa seconde réalisation après l’adaptation sur grand écran de son œuvre Sin City, dans le film du même nom co-réalisé avec Robert Rodriguez.

Pour ma part, j’avouerais que, pourtant servi par un casting alléchant (Gabriel Macht, Samuel L. Jackson, Scarlett Johansson, Eva Mendes), et une « patte » indéniable de Franck Miller, la première partie du film est assez nébuleuse et s’approche pour beaucoup du… n’importe quoi. Ca part dans n’importe quel sens, on a l’impression que Frank Miller se fiche du spectateur… A moins qu’il faille bien connaître l’esprit (justement) de la BD. Cependant, plus on arrive vers la fin, et peut-être un peu plus acclimaté, le film passe mieux… Mais cela n’a sans doute pas réussi au film vu son frêle succès… sans doute réservé aux initiés.

Bon… Allez, même si cela dévie un peu de mon point final, je vous mets la vidéo :

Et donc, la fin approche… On souffle. Ouf. Une bonne chose de faite. Ca se termine… On hésite… « Mouaip… Pas siii mauvais que ça… »

Et là, c’est LA claque… Enfin pour moi :

Le générique de fin… et sa chanson !

Depuis, je l’écoute en boucle :

Christina Aguilera – Falling in love again – The Spirit OST

Falling in love again, Never wanted to
What am I to do, I can’t help it
Love always been my game, Play it how I may
I was made that way, I can’t help it

Men, cluster to me like moths round a flame
And if, their wings burn, I know I’m not to blame

Falling in love again, Never wanted to
What am I to do, I can’t help it

Men, cluster to me like moths round a flame
And if, their wings burn, I know I’m not to blame

Love always been my game, Play it how I may
I was made that way, I can’t help it
Falling in love again, Never wanted to
And what am I to do, I can’t help it

[Instrumental]

Falling in love again, Never wanted to
What am I to do, I can’t help it
Love always been my game, Play it how I may
I was made that way, I can’t help it

Men, cluster to me like moths round a flame
And if, their wings burn, I know I’m not to blame 

Falling in love again, Never wanted to
What am I to do, I can’t help it

Men, cluster to me like moths round a flame
And if, their wings burn, I know I’m not to blame

 Love always been my game, Play it how I may
I was made that way, I can’t help it

 Can’t help it, can’t help it, can’t help it

 (I’m falling in love again), can’t help it
(I’m falling in love again), can’t help it
Never wanted to

Falling in love again – If you get burn
Falling in love again – If you get burn
I can’t help it

I’m not to blame, I’m not to blame

Falling in love again – Never wanted to
Falling in love again – Never wanted to
(Can’t help it), I can’t help it

Never wanted to, uh-uh

I’m falling in love again, I’m falling in love again
I’m falling in love again, I’m falling in love again

I’m falling in love again, I never wanted to
I’m not to blame, I was made that way
(I’m not to blame)

Très « Costes », « Buddha Bar »… Ca me fait des frissons chaque fois que je l’entends !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 09/09/2012 à 23:38

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :