Touche pas au grizbi !

Paiement sans contact !

Paiement sans contactAlors que l’on connaissait déjà les paiements virtuels sur internet, et… il y a déjà 10 ans, le paiement par Palm Pilot interposé via un compte Paypal et des échanges d’argent par infrarouge, voici un nouveau moyen de paiement, en essai depuis 5 ans, qui commence à se multiplier : le paiement sans contact ou NFC !

Pour 20 Minutes,

La NFC, c’est un système de radiofréquence de courte portée qui permet des communications sur une distance inférieure à 10 cm. Les applications pour un téléphone équipé de cette technologie sont multiples: le smartphone peut ainsi remplacer la carte de crédit (en étant associé à un compte bancaire ou Paypal), le passe Navigo, la clé d’hôtel ou encore communiquer avec des tags électroniques –pour connaître l’heure du prochain bus ou télécharger une bande annonce de film, par exemple. Les communications sont en général protégées par un système de cryptage, et la courte distance complique les potentielles interceptions de données.

Jusqu’à présent, le manque de terminaux équipés de cette technologie a freiné son adoption, malgré le forcing de Nokia. En décembre, le Nexus S de Samsung était le premier smartphone sous Android à s’y mettre. Le futur BlackBerry «Dakota» devrait suivre.

Pour le Journal de la mobilité,

Le NFC, C’est quoi ?

La communication en champ proche (Near Field Communication), communément appelée NFC est un protocole de communication à courte distance qui permet à un téléphone ,généralement Smartphone, équipé d’une puce NFC, de lire des étiquettes RFID, de se transformer en lecteur d’étiquettes du même type et de permettre des échanges peer-to-peer entre deux téléphones NFC (échanges de données).

Ce protocole, développé par NXP est un standard ISO depuis 2003, et est utilisé sous différentes formes :

  • Cartes de transport type Navigo
  • Carte de cantine ou de fidélité
  • Carte de paiements sans contact (standard ISO 14443). Les paiements peuvent être prélevés soit sur la facture de l’opérateur, soit comme une carte de paiement classique. Ils peuvent être effectués d’un simple geste (pour des sommes limitées), avec code PIN pour des sommes plus élevées et peut même devenir terminal de paiement. Il est ainsi possible d’échanger de l’argent entre deux téléphones portables NFC (l’un émulant une carte de crédit, l’autre devenant terminal de paiement) ou payer avec une carte de crédit sans contact vers un téléphone NFC.

Aujourd’hui seulement quelques Smartphones sont proposés avec une puce NFC :

  • le Nokia 6212 ‘Classique‘
  • le Samsung Player One expérimenté dans le cadre de Nice ville NFC
  • le Sagem Cosyphone
  • le Nexus One

Le NFC, C’est qui ?

GOOGLE

Google se lance aujourd’hui dans un test grandeur nature du paiement sans contact  avec ses Smartphones sous Android 2.3 équipés de puce NFC. En effet, Google prévoit d’équiper gratuitement des milliers de commerçants de New York et de San Francisco en terminaux de paiement NFC (marque VeriFone Systems). Le service de Google permettra de payer avec son Smartphone, mais également de gérer des coupons de réduction et les programmes de fidélisation. Pour l’occasion, la firme américaine met en avant le Nexus S, un des rares Smartphones proposé aujourd’hui avec une puce NFC.

Ce projet test sera lancé aux Etats-Unis d’ici cet été et il permettra de convaincre les commerçants qui jugent ce dispositif trop onéreux et sans intérêt.

En se lançant dans les NFC, Google se munie, outre son moteur de recherche, d’un nouvel accès à notre vie privée puisque désormais, il connaîtra aussi nos habitudes d’achat dans la vie réelle.

NOKIA

A l’été 2009, Nokia annonçait la création de Nokia Money, un service dont le but est de « s’adresser à toutes les personnes qui ne disposent pas d’un compte bancaire. Elles sont environ 80% dans les pays émergents, mais 70% possèdent un téléphone ! Le réseau de téléphonie est donc énorme, et beaucoup de cash circule dans ces pays. Nous souhaitons mettre une application dans tous les téléphones qui permet d’accéder à un compte prépayé avec lequel on puisse acheter  un certain nombre de choses, mais aussi aller retirer de l’argent par exemple », explique Olivier Cognet, en charge du développement de cette activité. Le principe repose sur un accès au service 24h/24 et depuis n’importe quel lieu disposant d’une couverture réseau mobile.

Concernant le NFC, Nokia a annoncé que la majorité de ses Smartphones proposés en 2011 serait équipé de puces NFC pour permettre le paiement sans contact.

RIM

Quant à RIM, il devrait sortir ses premiers terminaux NFC cette année avec sa gamme Blackberry. En effet, lors du salon international du mobile de Barcelone, Jim Balsillie, co-PDG de RIM, a exprimé les efforts de la société concernant le NFC: « Beaucoup, voire la plupart des terminaux de cette année disposeront du NFC ». Ainsi les Blackberry Curve Touch, Dakota ou encore Torch 2 sont officieusement annoncés avec une puce NFC.

APPLE

La marque à la pomme reste à la traine dans ce nouveau concept et ne rentrerait dans la bataille du NFC qu’en 2012 avec son modèle iphone 6. En attendant, Apple propose tout de même de payer avec son iPhone via une application développée par Visa.

VISA

In2Pay microSD est une solution de paiement sans contact développée par la société américaine DeviceFidelity. Testée par plusieurs banques aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, elle permet de payer avec les principaux modèles de Smartphones dont l’iPhone 4, le BlackBerry Bold, l’iPhone 3GS, l’iPhone 3G et le Samsung Vibrant Galaxy 5. Cette solution garantit des transactions bancaires fiables et sécurisées, compatibles avec la norme mondiale de paiement par système à puce NFC. Les procédures de contrôle mises en place par Visa s’assurent que l’utilisation de l’application de paiement mobile et de la puce sécurisée offre un niveau de confort optimal. Les banques participant à ce projet remettront à leurs clients une carte microSD, à insérer à l’emplacement initial de la mémoire de leur téléphone, afin d’activer la fonction paiement. Cette technologie est compatible avec les terminaux de paiement sans contact déjà installés chez les commerçants du monde entier. Il est ainsi possible de payer avec son téléphone par simple passage du mobile devant le terminal de paiement. Ainsi Sandra Alzetta, Responsable de l’innovation chez Visa Europe explique : «Les paiements mobiles sont une priorité stratégique de Visa en Europe, et nous jouons un rôle essentiel dans le développement de ce marché. Nous sommes ravis que les efforts considérables investis dans ces essais portent leurs fruits. Avec cette étape essentielle, nous pouvons désormais aider nos clients à accéder à la fonction de paiement mobile, pour le plus grand bénéfice des consommateurs ».

Le NFC, c’est où ?

La ville de Nice expérimente depuis un an le paiement sans contact à Nice, et aujourd’hui près de neuf villes de France ont suivi le mouvement. Après les premiers retours d’expérience, la ville de Nice évalue à seulement 3 000 Smartphones NFC vendus, les consommateurs privilégiant les cartes de paiement NFC.

En novembre 2007, deux opérations appelées « Payez mobile » à Caen et à Strasbourg avaient réuni 1 000 utilisateurs et 200 boutiques. Une dernière preuve de l’engouement des utilisateurs pour le paiement sans contact.

Le NFC peut servir dans de nombreuses occasions de la vie quotidienne et surtout cette technologie nous permet de gagner du temps.

Affichage public

Le NFC peut permettre d’obtenir des informations directement depuis un panneau d’affichage public sur son mobile. En effet, certaines villes l’envisagent pour fournir des plans de quartier, des plans des lignes de transport en commun, ou pour signaler des points d’intérêts aux promeneurs. Pour cela, il suffira d’approcher son téléphone muni d’une puce NFC, du panneau pour obtenir directement les informations correspondantes.

Paiement mobile

L’usage surement le plus utile et le plus convoité par les opérateurs et les constructeurs de mobile est le paiement sans contact. Il permettra dans un futur pas si lointain de payer de petites sommes (cigarettes, tickets de transport, etc…) simplement en passant son mobile sur une borne dédiée. Cependant, la difficulté est d’équiper tous les commerçants de bornes adaptées.

Le téléphone stocke sur la carte SIM ou sur votre compte unique Google, les identifiants de votre carte bancaire. Ces identifiants sont ainsi utilisés pour valider les transactions.

Avantage : Plus besoin d’aller chercher du liquide à la banque pour aller acheter ne baguette de pain au bout de la rue, il suffira de prendre votre mobile avec vous.

Inconvénient : Ce service restera surement dédié aux micro-paiements car le manque de sécurité de cet usage peut être un frein à bons nombres d’utilisateurs.

Aux USA, les cartes bancaires en sont équipées de plus en plus pour assurer un paiement sans contact des petits montants (systèmes Paywave et Paypass).

Transport en commun

Le NFC peut également permettre d’utiliser son mobile comme ticket de transport. Votre téléphone mobile communique par ondes radios avec une borne, qui scanne les informations contenues dans votre mobile et vérifie la validité de votre titre de transport.

L’expérience a déjà été lancée à Nice, où il est possible de payer son titre de transport sur son mobile et de le valider simplement en le passant sur une borne adaptée.

Avantage : Le ticket de transport peut être acheté directement depuis son mobile donc plus besoin de faire la queue aux bornes ou aux guichets pour en acheter.

Inconvénient : Le risque de se faire voler son mobile est accru puisqu’on le sort à chaque tourniquet.

La ville de Nice a lancé en Mai 2010 un pilote Nice, Ville cityzi, Ville du sans contact mobile visant à offrir aux Niçois un véritable ”portefeuille de services mobiles” utilisable dans leur vie quotidienne (transports, paiements mobiles, avantages fidélité).

Billets et achats dématérialisés

Pourquoi imprimer sa place de concert ou un coupon de réduction alors qu’on peut simplement l’avoir sur son téléphone ? Le NFC permettra ainsi d’obtenir ses billets de spectacle sur son mobile car le terminal mobile identifie l’utilisateur et associe la place achetée à son propriétaire.

Parking

Les parisiens savent à quel point il est difficile de payer son parcmètre à Paris car seules les cartes Moneo sont acceptées. Ainsi grâce au NFC, l’utilisateur pourra payer au parcmètre simplement en rapprochant son téléphone mobile de la borne. Il pourra aussi prolonger à distance son stationnement en se connectant sur un site Internet dédié. Des tests ont déjà été lancés à Nice et Issy les Moulineaux.

Au Japon, 25% du parc de mobiles soit environ 30 millions d’unités sont déjà équipées de puce NFC !

Publicité

La publicité pourrait tirer partie de la technologie NFC pour réaliser des publicités plus interactives. En approchant son téléphone d’une publicité, on pourrait recevoir une vidéo de présentation du produit, des coupons de réduction, une fiche technique ou des contacts commerciaux.

Distributeurs

La marque SELECTA mène en France des essais sur la technologie de paiement sans contact (NFC). Il sera bientôt envisageable d’acheter sa boisson ou son encas simplement en rapprochant son téléphone du scanner approprié.

Avantage : Pour le client, plus besoin d’avoir de monnaie sur soi pour payer. Pour la marque, il sera ainsi possible de tracer les achats de chaque utilisateur et ainsi connaître ses habitudes d’achats.En 2011,  Apple,  Google, RIM, Nokia annoncent la disponibilité de la NFC sur leurs prochaines générations de mobiles.

Visites Guidées

Un autre usage possible de la technologie NFC consiste à télécharger sur son mobile une fiche technique ou pratique seulement en rapprochant son téléphone d’un objet portant une puce communicante.

La technologie NFC permet également de sensibiliser à la culture. En effet, des musées proposent aux visiteurs de recevoir des informations pratiques sur les œuvres qu’ils regardent. Les téléphones peuvent aussi servir de moyens de paiement pour acheter ses tickets d’entrée sans avoir à faire la queue.

Et que dit Paypal de tout ça :

Vérifier votre solde PayPal
Envoyez bal ou balance par SMS au 729725 (PAYPAL). Associez votre numéro de téléphone mobile à votre compte et nous vous enverrons le montant de votre solde par SMS.

 
Envoyer de l’argent
Envoyez un SMS au 729725 (PAYPAL). Indiquez le montant et le numéro de téléphone ou l’adresse email du destinataire.
Exemples

  • Envoyer 10,99 à 2125551981
  • 10.99 21255519815 nom@domaine.com
  • Envoyer 5 à nom@domaine.com


Demande de paiement
Envoyez un SMS au 729725 (PAYPAL). Saisissez les mots obtenir et de, puis indiquez le montant et le numéro de téléphone de la personne à laquelle vous demandez de l’argent. Vous pouvez même saisir plusieurs numéros de téléphone, en les séparant par une virgule.
Exemples

  • Obtenir 10 de 2125551981
  • Obtenir 10 de 2125551981,2125551982,2125551923

Ou visitez mobile.paypal.com sur votre mobile.

Mais GOOGLE, encore une fois n’est pas loin (LeMonde.fr) :

Google va se lancer dans le paiement sans contact

Stephanie Tilenius, de Google, présente le nouveau service de paiement sans contact à New York, le 26 mai.
Stephanie Tilenius, de Google, présente le nouveau service de paiement sans contact à New York, le 26 mai. | AP/Mary Altaffer

Google devrait lancer, lundi 19 septembre, son service de paiement par terminal mobile, révèle le site TechCrunch. A la fin du mois de mai, le groupe américain avait annoncé qu’il testait à New York une nouvelle application pour téléphone portable destinée à transformer l’appareil en système de paiement. « Google Wallet » repose sur la technologie sans contact « Near Field Communication » (ou « NFC »), des ondes courtes qui permettent un échange de données d’une simple tape sur un lecteur installé chez les commerçants.

 

Pour l’heure, le seul téléphone compatible est le Nexus S 4G, disponible chez l’opérateur Sprint, précise TechCrunch. Ce système doit permettre aux « mobinautes » à la fois de payer leurs achats, en logeant des coordonnées de carte bancaire ou en alimentant une carte de paiement prépayée, de profiter d’offres spéciales offertes par des commerçants et de valider des cartes de fidélité. Ces services existent déjà dans certains pays d’Asie où les consommateurs utilisent leur smartphone comme une carte de crédit.

FORT POTENTIEL

Le secteur du paiement sans contact est devenu de plus en plus concurrentiel, alors que les opérateurs de téléphonie mobile, des banques, et des sociétés technologiques et de réseaux de paiement par carte bancaire comme Visa et MasterCard essaient de s’imposer sur ce marché encore limité mais à fort potentiel.

A l’échelle mondiale, les paiements effectués sans contact pourraient atteindre 110 milliards de dollars (81 milliards d’euros) en 2014, contre 30 milliards de dollars (21,5 milliards d’euros) en 2012, selon les données de Juniper Research, qui assure qu’un téléphone sur six en activité dans le monde sera équipé d’une puce en 2014.

D’après TechCrunch, Google vient également d’acquérir DailyDeal.de, clone allemand de Groupon, créé en 2009, qui propose aux internautes de réaliser des achats groupés.

Quel avenir ce NFC ! 😀

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 12/09/2012 à 23:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :