Accueil > Actualités et politique, Evénements, Religion > Aujourd’hui j’ai lu…

Aujourd’hui j’ai lu…

Mais pas un livre.

ChrismeUne Lecture.

Lecture du livre d’Ezechiel(Ez 36,24-28)

La parole du Seigneur me fut adressée:

« J’irai vous prendre dans toutes les nations, je vous rassemblerai de tous les pays, et je vous ramènerai sur votre terre.

Je verserai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés.

De toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai.

Je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau.

J’enleverai votre coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair.

Je mettrai en vous mon esprit: alors vous suivrez mes lois, vous observerez mes commandements et vous y serez fidèles.

Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères.

Vous serez mon peuple, et moi je serai votre dieu. »

Bref, ici, un message, une responsabilité, un devoir, un rôle  (baby.be) :

Un rôle religieux

Témoins du baptême, le parrain et la marraine représentent la communauté chrétienne. Ils sont aussi là pour aider l’enfant à grandir dans la foi et, particulièrement, pour l’aider à faire sa profession de foi. Ils seront présents lors des grandes étapes de la vie chrétienne de l’enfant telles que la première communion, la profession de foi et la confirmation.

Un rôle humain

Incarnant une sorte de parentalité spirituelle, les marraine et parrain accompagneront l’enfant dans sa croissance tant humaine que spirituelle. Ils s’intéresseront à leur filleul en créant un lien d’affection et de confiance. Tout au long de son évolution, ils le guideront tour à tour au cours de son enfance, dans ses préoccupations d’adolescent, puis dans son entrée dans la vie active. Le rôle de marraine et de parrain engendre donc une implication émotionnelle vis-à-vis de l’enfant mais implique également des obligations légales.

Pas de rôle légal

En cas de décès des parents, le rôle des parrains et marraines se trouve renforcé. Ils sont investis d’une responsabilité morale selon leurs liens affectifs avec leur filleul. Mais la loi civile (en France et au Canada) ne leur reconnaît aucun statut particulier. Ils ne sont donc pas tenus d’assumer la garde de l’enfant et ne sont pas forcément tuteurs de leur filleul. Le tuteur est désigné par le juge de tutelle et le conseil de famille. Parrain et marraine n’ont aucun droit à moins que ne soit précisément stipulée dans le testament des parents la volonté de voir le parrain ou la marraine devenir tuteur des enfants. Cette préférence sera néanmoins laissée à l’appréciation du juge de paix, qui peut consulter l’enfant s’il a plus de 12 ans.

Notion purement religieuse et sociale, la fonction de marraine ou de parrain n’a donc aucun fondement légal. Par contre, sa valeur affective n’a pas d’égal !

Une responsabilité que j’entends bien essayer d’honorer au mieux vu la confiance qui m’est accordée.

Pour info, le symbôle en image s’appelle le Chrisme. C’est le symbôle gravé sur les cierges de baptême :

Le chrisme (☧ Unicode U+2627) est un symbole chrétien formé des deux lettres grecques Χ (chi) et Ρ (rhô), la première apposée sur la seconde. Il s’agit des deux premières lettres du mot Χριστός (Christ). On le lit aussi parfois comme le monogramme du Christ, et on le trouve souvent accompagné des lettres α (Alpha) et ω (Oméga). Ces lettres, qui encadrent l’alphabet grec, symbolisent la totalité : le commencement et la fin.

PS : Ezechiel, vous vous souvenez ?

C’est déjà lui qui était cité par Samuel L Jackson dans Pulp Fiction (Ezechiel 25:17) :

Version du livre :

J’exercerai sur eux de grandes vengeances, les châtiant avec fureur, et ils sauront que je suis Yahweh, quand je ferai tomber sur eux ma vengeance.

Version du film :

La marche des vertueux est semée d’obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l’œuvre du Malin.

Béni soit-il l’homme de bonne volonté qui, au nom de la charité, se fait le berger des faibles qu’il guide dans la vallée d’ombre, de la mort et des larmes, car il est le gardien de son frère et la providence des enfants égarés.

J’abattrai alors le bras d’une terrible colère, d’une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu.

Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l’éternel quand sur toi s’abattra la vengeance du Tout-Puissant !

Publicités
  1. NBK
    07/06/2012 à 22:41

    Trop de « je » pour que ce soit crédible ….

    • 08/06/2012 à 23:18

      Tu votes « I’ bluffe ! » ?
      Moi je vote « I’ bluffe pas… » 😉

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :