Accueil > Aliments et boissons, Kiff > Blak is back !

Blak is back !

Après Blak is dead.

Alors qu’il y a 4 ans, à force de l’évoquer brièvement dans plusieurs de mes billets, je vous vantais les mérites des 2 produits concurrents des 2 grandes firmes de Cola (29/06/2007), on apprenait, en 2009 la terrible nouvelle (pour moi en l’occurrence !) :

Cocacolaweb : Coca-Cola Blak c’est fini !

Moins de 3 ans après sa commercialisation, le Coca-Cola Blak voit sa production et sa commercialisation arrêtés.

Ce produit au pétillant du Coca-Cola et à l’arôme de Café avait été créé et lancé mondialement en 2006 par Coca-Cola France, une première pour la Compagnie d’Atlanta.

Ce produit ne rencontrant pas son public, Coca-Cola préfère se concentrer sur des dernières nouveautés (Coca-Cola Zéro) et sur des innovations.

En effet (LSA, 13/03/2009),

« Nous avons décidé d’arrêter la production et la commercialisation de Coca-Cola Blak », annonce Véronique Bourez, directrice marketing, de Coca-Cola France. Dans deux mois, le temps d’écouler les stocks, cette référence disparaitra des rayons (LSA avait déjà évoqué cette possibilité dans son numéro du 5 février 2009). À base de cola et de café et créée par des équipes françaises, l’innovation majeure de l’année 2006 de la marque d’Atlanta ne fêtera donc pas son troisième anniversaire. Comme pour Essensis de Danone, les ventes n’ont pas été au rendez-vous: moins de 1% du marché des boissons pétillantes. « Ce n’est pas un arbitrage par rapport à la crise, prévient d’emblée Véronique Bourez, mais simplement une priorité donnée dans nos investissements à nos deux derniers blockbusters, Coca-Cola zéro et Fanta Still. Et nous continuerons d’innover. Car seule l’innovation permet de dynamiser les marchés ».

Mais, ça n’est que très récemment que, par un heureux hasard, il m’est arrivé une agréable anecdote :

Alors que, comme on peut le voir sur cette photo (21/07/2011), je prends systématiquement la même bouteille au restaurant d’entreprise pour boire dans la journée, il y avait rupture de San Pellegrino. Je me suis donc rabattu sur une bouteille de Coca-Cola light.

Dans l’après-midi, n’ayant pas fini un café qui devait compléter mon déjeuner, je remplis, sans bien faire attention, mon gobelet avec du Coca light !

Quelle ne fut pas ma surprise (agréable !) quand le goût que j’eus alors en bouche me rappela mes tendres moments empreints de ce fameux Coca-Cola Blak, grâce à ce léger mélange Coca/café. Délicieux !

Alors, depuis ce jour, je dois le confesser, il m’arrive réguliérement, après en avoir acheté une boîte, de verser dans mon verre… un stick de café dans un verre… Et de le remplir avec du Coca-cola light !

Il y avait le Coca-cola Blak. Il y avait le Coca-cola décaféiné. Voici maintenant le Coca-cola… hyper-caféiné !

Miam ! 😀

Publicités
Catégories :Aliments et boissons, Kiff Étiquettes : , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 19/01/2012 à 23:45
  2. 24/11/2013 à 23:40
  3. 19/03/2015 à 00:38

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :