Accueil > Humeur > Pensée du jour

Pensée du jour

Ca faisait longtemps.

En forme de pseudo-tweet, comme il y a 2 jours (27/09/2011) :

Petite histoire à méditer :

C’est un jeune prêtre qui décide de se retirer dans un monastère. Il est accueilli par le père Abbé. Ce dernier lui expose toutes les règles de vie dont une très stricte :

« Vous n’aurez le droit de prononcer que deux mots tous les dix ans ».

Le jeune prêtre est d’accord. Au bout de dix ans, le jeune vient voir le père abbé et lui dit : « soupe froide ».

Épuisant ainsi son crédit, il lui faut attendre encore dix ans pour pouvoir prononcer deux autres mots.

Il revient donc dix ans plus tard (à la 20ème année) et dit au père Abbé: « lit dur ».

Cela dit, son crédit s’épuise.

Dix ans plus tard (à la 30ème année) il revient et adresse cette parole au père au père Abbé : « je pars ».

Le père Abbé le regarde et lui dit : « Cela ne m’étonne pas, tu râles tout le temps ».

On pourra en tirer plusieurs conclusions.

Certains diront : Les gens ne font que se plaindre.

Personnellement, je la cite pour relever que, sur 10 ans où vous vous tenez tranquille, et une fois où vous dites quelque chose de négatif, c’est cette dernière ‘image que vous laisserez en partant… Les gens ne retiennent que le négatif…

Publicités
Catégories :Humeur Étiquettes : , , , , ,
  1. siham
    02/10/2011 à 18:17

    tt a fai d’accord et bonne illustration.

    • 02/10/2011 à 23:48

      Trois fois que je la cite en 2 semaines… Les gens ne comprennent rien. Tout ce qu’ils retiennent, au final, c’est du négatif… C’est triste… Mais je ne m’étonne plus. Tellement prévisible.

  2. 05/10/2011 à 12:57

    Une autre…
    Un saint homme tenait un jour une conversation avec Dieu .
    il lui dit :- Seigneur, j’aimerais savoir comment est le paradis et comment est l’enfer
    Dieu conduisit le saint homme vers deux portes.
    Il ouvrit l’une d’entre elles et permit ainsi au saint homme de regarder à l’intérieur. Au milieu de la pièce, il y avait une immense table ronde, et au milieu de la table, il y avait une grosse marmite contenant un ragoût à l’arôme délicieux….
    Le saint homme saliva d’envie.
    Les personnes assises autour de la table étaient maigres et livides. Elles avaient, toutes, l’air affamé.
    Elles tenaient des cuillères aux très longs manches, attachés à leurs bras. Toutes pouvaient atteindre le plat de ragoût et remplir une cuillerée, mais, comme le manche de la cuillère était plus long que leurs bras, elles ne pouvaient ramener les cuillères à leur bouche.
    Le saint homme frissonna à la vue de leur misère et de leurs souffrances.
    Dieu lui dit: – Tu viens de voir l’enfer.
    Tous deux se dirigèrent alors vers la seconde porte.
    Dieu l’ouvrit, et la scène que vit le saint homme était identique à la précédente.
    Il y avait la grande table ronde, la marmite de délicieux ragoût, qui fit encore saliver le saint homme.
    Les personnes autour de la table étaient également équipées de cuillères aux longs manches.
    Mais, cette fois, les gens étaient bien nourris, replets, souriants et se parlaient en riant.
    Le saint homme dit à Dieu: – Je ne comprends pas !
    – Eh bien, c’est simple, répondit Dieu à sa demande, c’est juste unequestion d’habileté. Ils ont appris à se nourrir les uns les autres, tandis que les gloutons et les égoïstes ne pensent qu’à eux-mêmes.

    Il faut croire que l »enfer est bien souvent sur terre !!! » …..

    Merci Bouh 😉

    • 11/10/2011 à 23:43

      Euh… Certes… Belle image aussi… Mais… J’ai un peu du mal à voir le rapport… O_o

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :