Accueil > Divertissement, Kiff, Sports, Telvizoun, Tout de GOW > I’m a survivor (wanna be)

I’m a survivor (wanna be)

Mon Koh-Lanta à moi.

Forcément, entre mon intérêt immodéré pour Koh-Lanta (24/10/2006, 05/07/2008, 24/09/2008, 14/02/2009, 19/12/2010), ma formation d’officier, et mon ancienne vie de scoot (23/07/2009), il me semble évident d’évoquer le fait que je suis ultra-fan de Bear Grills. J’adore « Man vs Wild – Seul face à la nature. »

Seul face à la nature (ou Man vs. Wild), également intitulé Ultimate Survival dans la version originale, est une émission de télévision diffusée sur Discovery Channel aux États-Unis (sous le titre de Man vs. Wild, Ultimate Survival), Channel 4 au Royaume-Uni (Born Survivor : Bear Grylls), puis NT1 (depuis mars 2009) et Discovery Channel en France. L’émission, produit par la compagnie britannique Diverse Bristol, a été diffusée pour la première fois le 10 novembre 2006 sur Discovery Channel au Royaume-Uni.

L’émission relate les aventures de l’animateur et présentateur Bear Grylls volontairement placé dans un environnement sauvage. Son but premier est de retrouver la civilisation dans un délai d’une semaine/10 jours en faisant appel aux techniques de survie en milieu hostile.

De fait, bien évidemment, personnellement, ça me donne envie de faire pareil.

http://www.survies.be/stages/stages-de-survie-en-milieu-naturel

Stages de Survie en milieu naturel

Les FONDAMENTAUX de la survie en milieu naturel « avec matériel moderne ».

Ex : Stage Weekend de Survie en milieu naturel (Deux jours)

Aucun pré-requis pour assister à ce stage.

1er jour, matin :
– Rendez-vous à 9h00. Présentation, serrage de pinces, petite marche d’approche vers le lieu du stage.
– Trucs et astuces pour charger et régler son sac, s’économiser et durer…
– Lecture de carte et orientation. Mise en pratique : chaque stagiaire prend alternativement la tête, en compagnie d’un instructeur, et mène le groupe sur un parcours d’orientation à travers la forêt.
– Définition d’une situation de survie et les priorités qui en découlent.

1er jour, après-midi :
– Utilisation du couteau et de divers outils coupants en milieu naturel (Petit couteau scandinave, machette, hachette, parang, pelle d’infanterie, leuku, etc). Affûtage, sécurité, astuces. Un Mora et un kit d’aiguisage vous sont prêtés pendant toute la durée du stage. Mise en pratique. Vos couteaux couperont comme des rasoirs !
– Théorie sur la régulation thermique par temps froid/chaud. Gestion des couches de vêtements. Quels vêtements choisir, pour quels activités et surtout pourquoi ?
– L’eau : la trouver, la rendre potable, la stocker. Comment éviter la déshydratation sur le terrain. Mise en pratique.
– Trouver un bon lieu de bivouac (microclimat). Techniques de bivouac de fortune, avec peu de matériel.
– Le feu : sécurité, allumage, astuces et optimisation … Démonstration de plusieurs méthode d’allumage du feu, mise en pratique par les stagiaires.

1er jour, soir :
– 4 noeuds essentiels pour l’installation de votre bivouac. Mise en pratique.
– Installation du bivouac avec votre matériel personnel. Assistance personnalisée à chaque étape.
– Repas convivial autour du feu, moment d’échanges privilégiés et de détente.

2e jour matin et début d’après-midi :
– Rudiments premiers secours (entorse cheville, hémorragie, hypothermie, hyperthermie)
– Position de survie. Théorie et mise en pratique, par chaque stagiaire.
– Comment se signaler aux secours et quelles informations leur communiquer en priorité.
– Camouflage et discrétion, si intérêt particulier des stagiaires (selon les pays où l’on se trouve, c’est une compétence parfois utile)
– 2-3 plantes utiles/comestibles qu’on trouve un peu partout sur la planète… (en fonction de la saison)
– Débriefing collégial sur le déroulement du stage.

D’ailleurs, j’ai déjà commencé : en équipement de base, outre ma boussole (12/11/2009), je me suis ajouté, à l’instar de Bear… (toujours chez PEARL…), une…

Pierre à feu et bloc de magnésium :

Le bloc de magnésium et sa pierre à feu est l’accessoire idéal pour ceux qui désirent vivre proche de la nature et renoncer à toute technologie. Vous pourrez laisser votre briquet à la maison et allumer votre feu de camp à la main, en autonomie totale, quelles que soient les conditions météorologiques. Les éclats de magnésium s’enflamment vite et dégagent beaucoup de chaleur ce qui vous permettra de faire un feu même par mauvais temps.

La preuve en image ?

Le pied ! 🙂

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 10/07/2011 à 23:40

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :