Archive

Archive for juin 2010

Na’y’est

J’ai.
 
Vais pouvoir bien m’amuser ! grindance.gif
Ca vaut le coup des fois d’être expatrié…  
 
Publicités
Catégories :Aliments et boissons

Boussole et rollers

 
C’était du Roller.
C’était de l’orientation.
C’était la cité scientifique de Villeneuve d’Ascq…
 
Si ça c’est pas du bonheur…
 
Start time 19.06.2010 15:31:25
Duration 00:58:26.52
Distance 8.36 km
Speed avg 8.6 km/h
Miam !

Catégories :Divertissement, Hobbies, Sports Étiquettes : , , , ,

Rand’Orientation

13/06/2010 2 commentaires
La Rando-Orientation : Qu’est-ce que c’est ?
 
 
– L’objectif de cette randonnée est de vous faire emprunter les chemins et routes des communes.
– Les randonneurs partent avec une carte d’orientation. Il y a 10 balises au maximum à pointer et les balises se trouvent sur les chemins.
– La distance est variable selon le nombre de balises que les randonneurs poinçonnent (maximum 10 kms).
 
 
 

Départ : 10:15:41
Durée : 2h10
Distance : 13.51 km
Vitesse moyenne : 6.2 km/h
Energie : 973.1 Cal
 

Catégories :Divertissement, Hobbies, Sports Étiquettes : , ,

Re-pause

06/06/2010 1 commentaire
En paix ?
 
Pas si en paix que ça vu que cette fois-ci c’est pour le boulot. Après ça (22/05/2009), c’est ça de travailler sur un projet international…
 
Par Saint George ! 
File:Flag of England.svg
 
 
Bradford est une ville située dans le Yorkshire de l’Ouest en Angleterre au Royaume-Uni. Sa population est estimée à 295 000 habitants (Metro District : 478 800 habitants).
Bradford fait partie d’un district métropolitain baptisé City of Bradford.
La ville héberge le club football de Bradford City AFC ainsi que le club de rugby à XIII des Bradford Bulls.
Bradford possède un aéroport (code AITA : BRF).

Histoire

Bradford est située dans la vallée du ‘Bradford Beck’, ruisseau tributaire de l’Aire. Pendant la révolution industrielle, Bradford est devenue une ville très riche, centre mondial de la production de textiles, surtout le tissu de laine nommé ‘worsted’.
En 1847, Bradford est devenue borough, c’est-à-dire ville avec corporation et maire. En 1897, elle a obtenu le statut de cité, avec un Lord Mayor.
Il existe à Bradford un endroit nommé "century of love " qui veut dire "siècle de l’amour". La plupart des Bradfordois y viennent pour pique-niquer .

Jumelage

Idem donc, je ne suis de nouveau pas là pour le moment. Veuillez laisser un message, je vous recontacterai dès que possible.
 
Catégories :Voyages

« Les internautes mélangent tout »

C’est pas moi qui le dis…
 
Un article "20 minutes", créé le 06.05.10 à 03h46
 
Sociologue et spécialiste des relations amoureuses, Jean-Claude Kaufmann décrypte dans Sex@mour (éd. Armand Colin) les bouleversements provoqués par Internet.
 
Qui drague sur Internet ?
Avant, souvent ceux qui étaient en difficulté dans la vraie vie. Aujourd’hui des personnes qui se rencontrent sur la toile pourraient très bien draguer dans la vraie vie. Mais il faut distinguer les sites de rencontres, souvent payants, où les internautes cherchent l’amour, des blogs ou réseaux sociaux où l’on se rencontre par hasard.
 
Qu’est-ce que la Toile a changé aux rencontres amoureuses ?
Elle sépare le temps de la rencontre en deux. Celui d’Internet, où, grâce à l’anonymat, tout est possible et les discussions deviennent vite très hot. Puis, la vraie vie, où le fait d’être allé si vite sur la Toile rend les choses compliquées et fait repartir à zéro sans que ce soit vraiment un terrain neutre.
 
Internet serait donc une illusion de facilité ?
Oui, cas typique : un couple se forme, après une rencontre sur la Toile, et au moindre problème ils y reviennent ! Au lieu d’attendre comme avant que la crise passe, on prend l’habitude de retourner voir s’il y a mieux sur Internet !
 
Il vous semble plus difficile de distinguer sexe et amour sur Internet ?
Les internautes mélangent souvent tout. Certaines femmes veulent des histoires courtes, pas les hommes de leur vie, et l’expriment parce qu’il y a une affirmation d’égalité. Or quand les hommes ne sont pas dans une simple chasse sexuelle, ils ne supportent souvent pas que les femmes se comportent ainsi, et les traitent très rapidement de « salope ». C’est très dur pour elles d’assimiler les nouvelles règles du jeu.
 
Cette violence, les bouleversements décrits, l’aspect hypermarché amoureux, vous peignez un tableau assez angoissant…
Oui, mais la noirceur qui en ressort est le reflet de la société d’aujourd’hui, pleine d’égoïsme, de cynisme. Le paradoxe, c’est que derrière cette violence, les internautes ont besoin de l’amour, du couple, de caresses et de réconfort. C’est ce qui me fait conclure de manière un peu optimiste.
 
Depuis le temps que je le dis !
J’ajouterais, même au bout de 50 ans de mariage (20/10/2006, 05/11/2007, ou 08/06/2009), il y a eu une succession de hauts et de bas. Quid si on abandonne dans les premiers mois à la moindre petite contrariété ? C’est pas comme ça qu’on affronte les vrais problèmes (18/06/2009)…
 
 
Catégories :Sociologie
%d blogueurs aiment cette page :