Accueil > Actualités et politique > Faite pour moi !

Faite pour moi !

Cette nouvelle ! J’adore ! w00t.gif
Ne dites plus « buzz », mais « ramdam »
 
Le concours Francomot avait pour but de trouver des équivalents français à cinq termes anglo-saxons très utilisés dans le monde d’Internet et des nouvelles technologies. Les résultats ont été rendus publics ce mardi 30 mars.
E
 
tudiants et élèves étaient conviés à plancher, du 15 janvier au 7 février 2010, pour trouver des équivalents français à des termes anglais couramment employés dans le domaine des nouvelles technologies. Le secrétariat d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie, organisateur du concours Francomot, avait retenu cinq mots à traduire. Il vient de publier les résultats aujourd’hui.
 
Le concours est terminé

Un jury, composé d’une dizaine de personnalités, a choisi le mot « ramdam » comme équivalent de buzz. Un choix classique, alors que des alternatives bien plus imaginatives telles qu’« actuphène », « échoweb » « ibang » ou encore « réseaunance » étaient en lice.

Pour le chat, le jury n’a pas pu départager « éblabla » de « tchatche » ; du coup, les deux ont été nommés vainqueurs ex aequo. Ils ont en tout cas des consonances bien plus sympathiques que le terne « dialogue en ligne » retenu par la Commission générale de terminologie et de néologie, l’organisme chargé d’enrichir la langue française en en faisant notamment disparaître les anglicismes.

En remplacement de newsletter, c’est le sobre « infolettre » qui a été retenu. C’est à peine mieux que la « lettre d’information » prônée par la Commission.

Le jury s’est aussi montré très consensuel dans le choix du substitut de talk, en optant pour le mot « débat ». Les étonnants « parlage », « parlotte », « discut’ », « débadidé » et « débatel » ont été écartés. Le dernier terme soumis à l’imagination des étudiants était tuning. Le jury a retenu « bolidage », qui paraît bien trop connoté voiture pour être appliqué aux délirants boîtiers d’ordinateurs personnalisés par leurs imaginatifs propriétaires.

Les étudiants qui ont été distingués vont profiter de séjours de dix jours dans des centres culturels français situés à Rabat, Bucarest, Dakar, Beyrouth, Québec ou encore Phnom Penh.

A noter :
« Ramdam»,mot d’origine arabe qui vient de ramadamet qui signifie « tapage » et « vacarme » « à cause de la vie nocturne bruyante pendant le ramadan » dit le Petit Robert
Pas très fan du "bolidage" par contre, mais bien trouvé !
 
Catégories :Actualités et politique
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 10/11/2011 à 23:42

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :