Accueil > Culture > M. et Mme Mizopoin ont une fille…

M. et Mme Mizopoin ont une fille…

Justine.
 
En effet, je voudrais définitivement clarifier l’expression "être un bof", histoire que ce soit bien claiiiir entre vouzémoi
 
Beurre, œuf, fromage (BOF) est l’ancien sigle du commerce de produits alimentaires, du grossiste des Halles au détaillant crémier vendant donc du beurre, des œufs et du fromage.
 
Son sens est devenu péjoratif en France, durant l’occupation allemande avec les cartes de rationnement, très recherchées au marché noir. Par extension, BOF désigna une personne s’enrichissant grâce au marché noir pendant cette période.
 
 
Paradoxalement en ce temps de pénurie, des épiceries s’ajoutent à celles qui existent et deviennent très importantes. La famille des « Beurre, Œufs, Fromages », des B.O.F., naît, fait souche. Son cercle s’agrandit.

Elle a un grand appétit. d’argent vite gagné, elle exhibe un luxe tout neuf. Elle ne discute pas « affaires » dans l’arrière-boutique mais dans les bars des Champs-Elysées.

Un de ses représentants vend, notamment en 1941, 980 kilos de gruyère à 50 francs l’un au lieu de 21 ; 66 kilos de parmesan à 70 francs au lieu de 40… entre autres denrées. Tarifs qui trois ans plus tard paraîtront d’ailleurs bien faibles. Des produits seront vendus jusqu’à trente fois plus cher que leur valeur.

 
 
Voilà mes acceptions. Pour les autres, je n’adhère que moyennement.
Un "B.O.F." est donc, au final, par exemple, un "nouveau riche", ou pas, qui se retrouve à évoluer dans un milieu guindé… avec des manières grossières. Et donc quelqu’un sans aucune manière… On pourrait aller jusqu’à dire un "grossier personnage"…
 
Quelques références annexes Wikipédia si besoin (pour l’écriture "Beauf"):
Personnage créé par le dessinateur Cabu dans Hara-Kiri puis Charlie-Hebdo et désignant le stéréotype du Français moyen, vulgaire, stupide et chauvin. Ce beauf rejoint le BOF (Beurre/Œuf/Fromage), commerçant fromager sans éthique ni culture, vivant du marché noir durant la Seconde Guerre mondiale, que l’on peut retrouver dans l’œuvre de Jean Dutourd : Au bon beurre.
Baraki en Belgique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Beauf (description très approximative)
 
Catégories :Culture
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :