Accueil > Cinéma > Le coeur de ma région !

Le coeur de ma région !

 
Il y a un film que j’adore, un vieux film (1976)… Peut-être que, dans un futur proche, je parlerai des autres, mais là, j’ai un petit truc à dire sur un film que je viens récemment de me racheter avec vif enthousiasme…  (Encore un Belmondo tiens…)
 
 

Réalisé par Henri Verneuil
Avec Jean-Paul Belmondo, Marie-France Pisier, Bernard Blier, François Perrot, Michel Beaune, Claude Brosset, Bernard-Pierre Donnadieu, Nicole Garcia
Long-métrage français. Genre : Policier
Durée : 2h00 min. Année de production : 1976
 
Synopsis : Après avoir connu une rapide ascension sociale et être devenu copropriétaire d’une boite de nuit où il découvre un trafic de drogue qu’il entendait dénoncer, François Leclerc se voit injustiment accusé d’un double meurtre. Après avoir purgé sa peine, il revient pour se venger…
Pour vous expliquer, voici quelques infos Wikipédia qui me font encore plus aimer ce film :
Ce film est une étude de mœurs de la vie bourgeoise provinciale sur un fond de politique, d’affaires, de drogue. Sa particularité tient à ses fréquents « flashback ». Ceux-ci expliquent, au fur et à mesure, l’intrigue du film jusqu’au dénouement final.
 
Ce film a été entièrement tourné dans la métropole lilloise. De nombreux sites sont toujours reconnaissables aujourd’hui, comme l’emplacement du Diplodocus, dans le film un énorme trou dans le sol.

Cet énorme trou rempli d’eau était le chantier d’un complexe immobilier occupé aujourd’hui par des bureaux, des commerces et le Palais du Nouveau Siècle et du parking qui se trouve en son sous-sol, dans le Vieux-Lille.
Pour l’anecdote, on l’appelait « le trou de Mauroy », en référence à Pierre Mauroy, élu maire de Lille pour la 1re fois en 1973, et qui avait présidé à ce projet qui pouvait paraître pharaonique à l’époque. On y reconnait aussi, hormis quelques rues (assez tristes dans les années 1970) du Vieux-Lille, une entrée de l’immeuble Le Forum situé à l’angle des rues Charles Saint-Venant et Gustave Delory.

La boîte de nuit, dont le logo visible dans le film est toujours en place aujourd’hui, est la discothèque Le macumba à Englos, situé à 5 km de Lille.

 
L’action est supposée se dérouler dans la ville de "Cournai". En fait, il s’agit de la contraction de Courtrai et Tournai (en Belgique), mais en réalité la gare de Cournai au début du film est celle de Roubaix en France.
D’ailleurs, quelques preuves en images du film :
 

Le "FORUM", juste à côté de la Gare Lille Flandres, avenue Charles Saint-Venant (la vue Google Streetview est identique !),
avec l’ancienne enseigne Flunch en bas à droite.
 

Le MACUMBA, à Englos, relooké en "Number One", en incrustation sur le chantier du Nouveau Siècle.
 

L’intérieur du Macumba (reconnaissable à son plafond, encore d’époque aujourd’hui),
supposé être le projet d’intérieur du "Number One".
 
Déjà, j’adorais ce film… Bien avant de remarquer qu’il se passait dans la métropole lilloise… Son casting (que des grandes pointures !), son réalisateur (un maître !), l’ntrigue, le jeu de pouvoirs, la morale de l’histoire… Mais au-delà de tout, quelle ne fût pas ma surprise, mon bonheur, ma joie, de découvrir cette image furtive à la fin du film…
 

Je crois que je n’ai pas besoin d’en dire plus ! J’adooooore ce film !  
 
Publicités
Catégories :Cinéma
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :