Accueil > Humeur > Cueillir or not Cueillir ?

Cueillir or not Cueillir ?

Pas ma came en tout cas.
 
 
Un peu une expression que j’exècre, devenue semble-t-il comme une doctrine inéluctable qu’il faudrait adopter.
 
Pour ma part, je serais plutôt hédoniste qu’épicurien, à moins de revenir à l’essence même de l’expression, tellement galvaudée de nos jours…
 
La formule latine complète est "Carpe diem quam minimum credula postero" qu’on peut traduire par "Cueille le jour [et sois] la moins curieuse [possible] de l’avenir".
 
C’est le poète latin Horace qui l’a écrite dans un dernier ver d’un poème, où il résume ce qui précède. Il veut y persuader Leuconoé, jeune fille qui souhaite vivre longtemps, que c’est le présent qui est important et que, même s’il est très probable qu’il lui reste encore de nombreuses années à vivre, elle doit pleinement profiter du présent, mais en gardant une saine discipline de vie et en ne remettant pas au lendemain les choses à faire.
 
Horace s’intéressait à l’épicurisme, le vrai, pas celui auquel on pense aujourd’hui lorsqu’on parle d’un épicurien, une personne qui ne songe qu’au(x) plaisir(s) et sait pleinement en profiter. Car si on se rappelle quelques citations d’Épicure, on comprend bien que sa doctrine est, de nos jours, plutôt dévoyée : « – Lorsque nous disons que le plaisir est le souverain bien, nous ne pensons pas aux plaisirs des débauchés ni à ceux qui consistent dans les jouissances physiques.[…]Le plaisir dont nous parlons consiste dans l’absence de souffrance physique et de trouble de l’âme. – Je m’épanouis dans le plaisir corporel en me nourrissant de pain et d’eau. – Grâce soit rendue à la bienheureuse Nature qui a fait que ce qui est nécessaire est aisé à obtenir, tandis que les choses difficiles à se procurer ne sont pas nécessaires. – Avec un peu de pain et d’eau le sage rivalise de félicité avec Jupiter. » Autant dire que la vision du plaisir d’Épicure, plaisir d’ascète plus que d’épicurien moderne, n’était pas tout-à-fait identique à celle qu’on croit en général.
 
Aujourd’hui, le carpe diem est plus vu comme une incitation à jouir du moment présent sans contraintes ni retenue.
Un peu tronqué donc, de nos jours. Sarcastic
 
Vous vous souvenez de ce film, "Le cercle des poètes disparus", qui semble avoir vulgarisé cette expression… Ou l’a transformée en sorte de "On s’en fout" !
Même des conséquences de ses actes ?
"On s’en fout" ? La preuve : vous souvenez-vous de la tragédie de fin ? Sorte de conclusion de cette interprétation ? Je vous laisse juge…
 
Pour ma part, je qualifierais l’acceptation contemporaine banalisée d’ “Irresponsable”. Voilà ce que je comprends quand des gens me citent cette expression. L’image de fin de ce film. Conséquences pas toujours heureuses… Sarcastic
 
D’ailleurs, si un film plus récent devait un peu mieux illustrer cette expression à mes yeux, je parlerais de "Yesman", sans doute mieux adapté, ainsi que la morale de fin…
 
Je finirais en citant cette autre analyse, sur ce blog :

Ne pas penser au lendemain, c’est fermer les yeux sur les conséquences de nos actions. Or, pour Epicure, il est insensé de préférer des plaisirs éphémères et coûteux à des plaisirs simples et solides. Telle qu’il l’entend, la prudence est l’art de jouir sans avoir à subir de retombées. Aussi tout plaisir présent ne sera pas choisi.
 
N’est donc pas épicurien celui qui cueille le plaisir sans souci du lendemain. Ou alors c’est qu’il pratique une certaine cueillette. Cueillir en épicurien, c’est deviner à l’aspect du fruit sa saveur et son arrière-goût, attendre la maturité des uns, s’abstenir des autres.
 
Cueillons le jour, dit Horace ; sans étourderie, ajoute Epicure. Regardons bien l’arbre et le fruit.
Profitez déjà de ce que la vie vous a donné par le passé : votre statut, vos proches, votre santé, vos deux bras, vos deux jambes… Comme tant d’autres aimeraient pouvoir le faire encore à votre place… Le reste n’est rien. Ou déjà tellement en plus ! Embarrassed
 
Catégories :Humeur
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 17/01/2012 à 23:40
  2. 02/03/2014 à 23:39
  3. 10/05/2015 à 23:38
  4. 26/09/2018 à 23:39

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :