Accueil > Livres > Ce que je lis en ce moment

Ce que je lis en ce moment

Suivant donc…
 
 
550 pages.
Célibataire parisienne sans histoires, Yael est loin de se douter qu’il existe des secrets qui mettent en danger ceux qui les découvrent. Le jour où des ombres apparaissent dans ses miroirs pour lui parler codes secrets et sectes millénaires, elle se croit folle ou possédée. Projetée dans un jeu de piste infernal, pourchassée par des tueurs, Yael se retrouve au cœur d’une lutte ancestrale. Des catacombes de Paris aux gorges hantées de Savoie, jusqu’au New York des milliardaires, la vérité ne doit pas survivre. Qui n’a jamais rêvé de tout savoir sur l’assassinat de JFK ? Sur le 11 septembre ? Et si l’histoire n’était que manipulation ? Quand le diable s’en mêle, la terreur ne fait que commencer…
Tout y est : courses de voitures, police scientifique, théorie du complot, conspiration politique internationale, services de renseignements, confrérie aux ramifications mondiales… Un peu trop ? Non. Plutôt bien orchestré. Un livre qui n’a pas à pâlir face aux grands du genre américain, capables du pire comme du meilleur. Très bon moment pour ma part, même si l’on peut y retrouver une grosse trame inspirée par le style de nos voisins d’outre-atlantique. Un thriller à l’américaine donc… Mais dans Paris et bien français.
 
 

Un sentiment bizarrement agréable après mon dernier Dan brown : comme un pied de nez défiant avec audace et réussite l’un des nouveaux (grands ?) noms des théories du complot. Pas si difficile en même temps me direz-vous ? Clin d'oeil

 
Les commentaires sur Internet sont partagés. Moi j’aime bien. Je le verrais bien en film d’ailleurs. Quand on voit ce que le Da Vinci code est devenu, on se dit que tout est possible ! Rire
 
Pareil. Rire
 
Allez, un extrait qui m’a beaucoup plû et qui est lourd de sens à mes yeux sur la partie "faits réels" du livre (p. 246) :
(Suite à la commission d’enquête sur le 11 septembre), Après un mois de négociations, Georges W Bush et Dick Cheney acceptèrent enfin de rencontrer les membres de la commission, sous certaines conditions cependant :
– ils seraient questionnés ensemble et pas séparément,
– ils ne prêteraient pas serment,
– et l’entretien ne serait ni filmé, ni enregistré, ni rendu public
La preuve avec LCI, dans leur article du 29/04/2004 :
Audience à huis clos, pas de serment, pas d’enregistrement, comparution commune : George Bush et Dick Cheney ont imposé leurs conditions avant d’accepter d’être entendus jeudi par la commission d’enquête sur les attentats du 11 septembre 2001.
Je crois qu’on a tout dit là. Sarcastique
 
Honnêtement, lisez ce livre. Vous en ressortirez forcément différent.
Et vous saurez qui a tué Kennedy. Surpris
 

Publicités
Catégories :Livres Étiquettes : ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 14/02/2012 à 11:37
  2. 18/03/2012 à 23:40
  3. 23/01/2017 à 17:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :