Accueil > Livres > Ce que je lis en ce moment

Ce que je lis en ce moment

Le Canada Dry du Beigbeder 😉
 
 
Je me suis fait une petite série de Beigbeder ces derniers temps. En témoigne ma zone littéraire.
Avant le dernier "L’amour dure trois ans", il y avait donc "L’égoïste romantique". Dans ce dernier, une phrase m’a intrigué :
Même Nicolas Fargues commence à me citer dans son "One Man show". Sarcastique
Et là, étincelle : Mais je l’ai ce livre, tiens ! Sourire
Eh oui, je l’ai. Du temps, toujours pareil, où j’achetais un peu mes livres au hasard, piochant dans la braderie de l’éditeur chez qui je travaillais il y a 3 ans maintenant. 1,50 € le livre, ça ne se refuse pas… Sourire
 
Et donc, voilà :
Le 4e de couverture ?
«Bonjour. Je ne voudrais pas me vanter mais si la lâcheté masculine, le petit monde de la télévision française et l’Amérique du Nord vous intéressent, ce roman devrait vous plaire. Je vous le dis avec d’autant plus de simplicité que, de même que le héros ne cherche pas jouer les héros dans ce livre, je n’ai pas cherché, moi, en l’écrivant, à y faire de la littérature.»
Un exemple d’avis sur Internet ?
Le non-héros de ce livre, Christophe Hostier, est un écrivain qui part de sa petite villa Grenobloise pour un voyage professionnel. Pendant son escapade solitaire, il doit : tourner une émission à Paris, assister à la première adaptation d’une de ces oeuvres, à Montréal, découvrir New York. Voilà qu’en chemin il rencontre la belle Sidonie (entre autre). Et nous saurons tout – ou presque – de ces quelques jours dans la vie d’un homme compliqué, lâche mais… attachant !
Le problème avec les « auto-fictions » – style cher à Fargues – c’est qu’on essaye toujours de distinguer le réel du fictionnel !
On retrouve avec plaisir le style de Nicolas Fargues… Des digressions interminables, des phrases qui n’en finissent pas, d’autres qui tombent comme des couperets, d’autres encore plus poétiques qu’intellectuelles.
Pour ma part, et pour ce que j’ai déjà lu, je dirais que le style est facile à lire, et l’histoire me plait. Un bémol cependant : "J’écris comme je parle", dixit l’auteur… Mouais… Ces omissions de négations ("Je vais pas", "Je peux pas",…) et autres transcriptions du parler à l’écrit… Ce n’est pas vraiment ce que je cherche dans un livre… A voir si je m’y ferai donc…
  
Catégories :Livres
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :