Archive

Archive for mars 2007

Pas de polémique… Victor !

30/03/2007 1 commentaire
Alors, vous aussi ça vous fait ça ?
 
Grande polémique autour de l’événement lillois du WE dernier la sortie du ch’ti : 


"Je ne suis pas un escroc"

 
Quoi, eh oui, c’est bien Richard Nixon sur la couverture… Qu’est-ce ça vous fait vous ?
Image provocante, ou pas ?
 
Voilà le genre de choses que l’on retouve sur Internet :
À l’attention des étudiants de l’EDHEC responsables de l’édition du Ch’ti :
Idée amusante et maquette plutôt réussie pour le Ch’ti 2007, qui décline le thème des présidentielles… mais quelle surprise de s’apercevoir que sur la
couverture figure une photo de… Richard Nixon !!!
Etudiants de l’EDHEC, n’avez-vous pas passé le Bac ? N’avez-vous pas suivi des cours d’histoire et de géographie en classe prépa ? Faut-il vous
rappeler le palmarès de Richard Nixon ?
Richard Nixon : président des Etats-Unis de 1969 à 1974, année qui le vit démissionner sous le coup d’une procédure de destitution dans le cadre de
l’affaire du Watergate.
Richard Nixon : Responsable de bombardements massifs au Vietnam et au Cambodge pendant la guerre du Vietnam.
Richard Nixon : responsable du coup d’Etat du 11 septembre 1973 au Chili contre Salvador Allende, permettant à Augusto Pinochet de prendre le
pouvoir.
Déclaration d’un étudiant de votre équipe, auprès de qui nous nous étonnions de ce choix : "nous assumons notre choix, ce qui nous intéressait, c’est la
posture de la photo, et Nixon est une figure du passé, ce n’est pas important"…
C’est montrer là une incroyable légèreté ! Demandons aux cambodgiens ou aux chiliens dont la famille a été victime de la politique de Nixon, si tout ça
fait partie d’un passé oublié !
Si la posture vous intéressait, il aurait été tellement facile de faire poser un camarade ! ça aurait été bien plus rigolo, et ça aurait évité de plomber votre guide, pourtant dédié à "Reporters sans frontières" et à la défense des journalistes…
*****************************
CORDILLERA, Asso franco chilienne
Comme je devais faire une commande groupée, j’en ai profité pour directement poser la question :
Le chti publiera un droit de réponse qui est en préparation.
On leur a également reproché d’avoir mis Jacques Chirac en couverture, et de n’avoir que des élus de droite à l’intérieur.
Le choix de Nixon est, bien sûr, purement esthétique (président ayant les 2 mains en l’air), le chti se voulant apolitique.
Ils se sont posés la question longuement, d’un homme, d’une femme, de quel homme politique… Pas assez diront encore certains. Ils ne voulaient pas créer une telle polémique. Et encore diront certains, sous l’argument de faire encore plus parler d’eux à cette occasion.
Personnellement, je propose Oui-oui pour la prochaine couverture (Ah non, mince, ça peut faire penser à Lionel Jospin dans Les Guignols) Ah là là… Quel choix cornélien !
 
Ca me rappelle la fable de l’homme qui rentre le soir avec un cheveu blond sur sa veste.
Sa femme, l’inspectant des pieds à la tête en rentrant : "Quoi ??? Tu me trompes avec une blonde !"
"Mais bien sûr que non, ça doit être quand il était au porte-manteaux au boulot", répond le mari.
Le lendemain, il y a un cheveu brun :
"Une brune maintenant !"
Le surlendemain, avant de rentrer, il s’inspecte et retire tout cheveu potentiellement dangereux.
Sa femme : "De mieux en mieux !!!! Une chauve maintenant ????"

A méditer…
 
Publicités
Catégories :Humeur

J’aime bien l’avion

Eh oui.
 
Heureusement, contrairement à mon héros d’ici, je n’ai pas peur de l’avion. Au contraire.
J’aime bien l’avion. Ça vous force à prendre un peu de recul. Ou de la hauteur par rapport aux choses. Le sens propre inspirant le sens figuré. Un transport en commun, où l’on vous forcerait à tirer les rideaux pour pouvoir mieux intérioriser. Ou au choix, observer une belle étendue bleue, un matelas de coton illuminé par un énorme spot de luminothérapie qui vont donnent envie de vous allonger el fermer les yeux de bien-être, des plaques marrons ou vertes, ou des guirlandes multicolores posées à terre qui vous font repenser à "C’est beau une ville la nuit", Peter Pan, ou l’attraction vieillissante d’ET à Universal Studios.
Oui… J’en reprendrais bien un peu… Et si je me faisais un mini-trip à New-York ?
 

ou ou ou ou

 
Catégories :Humeur

Ce que je lis en ce moment

28/03/2007 1 commentaire
 
Je sais… On pourrait croire que je l’ai acheté par mimétisme… Mais non. C’était du temps où je payais mes livres 1€50.
Sortant de "Windows on the world", je suis parti pour me faire un nouveau Beigbeder. Un style bien à lui. On aime, ou on n’aime pas. De temps en temps, je me rue dessus et le dévore, puis le laisse sur le côté avec un certain ras-le-bol. Puis je le regarde, et il me tente à nouveau, alors j’y replonge. Je le sirote doucement…
 
Morceaux choisis :
– "Tenir son journal intime, c’est décréter que sa vie est passionnante. Tout ce qui m’arrive concerne le monde entier."
– "Ludo est mon ami raisonnable (marié, une fille, une Renault Espace). Nous nous saoulons souvent ensemble : moi pour oublier que je n’ai pas d’enfant, lui pour oublier qu’il en a un. (Et tous les deux pour oublier que nous portons du velours en plein été)."
Non non, pas de mimétisme j’ai dit.   

 
Catégories :Livres

Petit Kif

Cinéma.
 
Ce soir, pour la dernière fois, Le Majestic passait un de mes films préférés en retrospective : Planète interdite dont je parlais déjà là.
Donc Obligé !  Et moment de pur bonheur bien évidemment.
Comme quoi, déjà en 1956, on faisait déjà les choses bien.
Ca donnait à peu près ça :

Bon, ben si, qd je parle d’un film sur mon blog, il passe en retrospective au Majestic, je vais réessayer
Prêt pour un
Avec Raquel Welsh.

 

Ce vieux film (1966) que j’adore aussi (dans ma vidéothèque), raconte l’histoire d’une expérience scientifique :
(http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Voyage_fantastique)
Les États-Unis et l’Union soviétique ont chacun développé une technologie qui permet à la matière d’être miniaturisée grâce à un procédé qui rétrécit chaque atome séparément, mais d’un intérêt limitée car les objets reviennent à leur taille initiale après 60 minutes au plus. Jan Benes, un scientifique travaillant derrière le rideau de fer, a découvert comment rendre le rétrécissement permanent. Avec l’aide de la CIA, le scientifique passe à l’ouest, mais un attentat le laisse plongé dans coma profond avec un caillot de sang dans le cerveau. Le gouvernement des USA est impatient de sauver sa vie afin qu’il puisse partager le secret de la miniaturisation illimitée. Pour résorber le caillot, un groupe de scientifiques comprenant Grant, le capitaine Bill Owens, le Dr. Michaels, le Dr. Peter Duval et son assitante, Cora Peterson, prennent place à bord du « Proteus », un sous-marin miniaturisé puis injecté dans Benes. En raison de la durée du procédé de miniaturisation, l’équipe dispose de seulement une heure pour trouver et détruire le caillot avant une mort certaine : une fois que le sous-marin miniaturisé commencera à reprendre sa taille normale, il deviendra la cible du système immunitaire de Benes et sera détruit. Beaucoup d’obstacles gênent l’équipage pendant leur voyage. Un accident de parcours les force à passer par le cœur – celui-ci est provisoirement arrêté pour éviter des turbulences funestes – mais aussi les poumons pour se réapprovisionner en oxygène. Les membres de l’équipage sont bientôt contraints à « cannibaliser » leur appareil de radio afin de réparer le laser destiné à détruire le caillot de sang : il devient évident qu’il y a un saboteur sur la mission.
Ce film a insipré "L’Aventure intérieure" de Joe Dante en 1987, LE film qui a fait se rencontrer Meg Ryan et Dennis Quaid…
 

Catégories :Cinéma

Ice Glass

26/03/2007 1 commentaire
Que diriez-vous de faire des verres en glace ?

Ca c’est le résultat de l’album-photo (cliquer sur l’image pour arriver sur l’album).
Sinon, il y a pleins de petits trucs sur Internet pour en faire soi-même (« Ice Glass » ou « verre glace« ).
Have fun !

  ou (sachant que mon test vient de ce dernier site)
Catégories :Divertissement

L’aigle et le lapin

Ne font qu’un ?
 
Je faisais un rapprochement éthymologique de mon vrai prénom.
Ce qui est amusant est qu’en arabe, il signifie "Lapin" ou "Lièvre", alors que ce prénom, d’origine allemande, signifie "Qui commande aux aigles".
Un lapin pour les arabes, un dresseur d’aigle pour les allemands. Je trouve le contraste amusant.
Le dresseur d’aigle du moulin ?
Accessoirement, c’est aussi le nom donné à une constellation, celle du Lièvre (Alpha Leporis), justement.
 
Et vous, c’est quoi l’origine de votre prénom ?
Catégories :Culture

« Quand les poules auront des dents »

Voilà, c’est fait.
 
Des poules avec des dents… de souris
 France / Angleterre : Une équipe de chercheurs franco-britannique vient de réussir à faire pousser des dents aux poules après transplantation de cellules souches dentaires de souris. Des travaux qui permettent de mieux comprendre le processus de formation des dents et par là même de progresser dans les soins dentaires. L’objectif des chercheurs étant d’arriver un jour à faire pousser des dents chez des personnes souffrant de graves anomalies dentaires.
 Source : PNAS, vol.100, p.6541 (27 mai 2003)
Mis en ligne le 18/06/03
LYON (AFP – mercredi 4 juin 2003, 9h03) Une équipe de chercheurs conduite par un professeur de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon (ENS) est parvenue à faire pousser des dents aux poules après transplantation de cellules souches dentaires de souris, une réussite susceptible d’ouvrir la voie à une "révolution des soins dentaires", selon un communiqué de l’ENS.
Les recherches dirigées par le Dr Efthimios Mitsiadis, professeur invité à l’ENS, effectuées sur des embryons de poulet, ont été réalisées en collaboration avec l’équipe du professeur Paul Sharpe, de la Faculté dentaire de Kings College à Londres et celle des Dr Josiane Fontaine-Pèrus, du CNRS, et Yvonnick Chéraud, de l’Université de Nantes.
"Il y a plusieurs millions d’années, les oiseaux étaient dotés de dentition, mais il semble que certains gènes liés à la formation dentaire aient progressivement disparu au cours de l’évolution", explique le Dr Mitsiadis.
Les résultats de ses travaux ont été publiés dans la revue américaine Proceedings of the national Academy of Sciences (PNAS).
"Mon souhait était de prouver que si ces gènes étaient apportés, le programme génétique serait réactivé, donnant naissance à de vraies dents", souligne le chercheur qui espère +in fine+ parvenir à faire pousser des dents sur des patients souffrant de graves anomalies dentaires.
"Ces recherches représenteront à long terme une véritable révolution des soins dentaires, l’une des disciplines qui a le moins évolué ces dernières années", souligne-t-il.
En septembre 2002, des chercheurs américains de l’Institut Forsyth, à Boston, étaient parvenus à faire pousser des dents de porc à l’intérieur d’intestins de rats, à partir de cellules de dents immatures prélevées sur des porcs âgés de six mois, et non de cellules souches.
De nationalité grecque, le Dr Mitsiadis, 43 ans, est diplômé de la faculté dentaire d’Athènes. Il a poursuivi ses études à Lyon et Marseille, puis à Helsinki (Finlande), Karolinka (Suède) et aux Etats-Unis.
 
Défi suivant ? "Quand les vaches voleront !"
 
Ca me fait penser à "Quand tu seras astronaute" avec PEF :
– "Quand tu seras astronaute !"
– "Voilà, je suis astronaute"…
Essaye-moi avec PEF, Julie Depardieu, et Kad Merad.
 
Alors, qu’est-ce qu’on fait puisqu’on devait attendre que les poules aient des dents, maintenant qu’elles en ont ?
 

Catégories :Actualités et politique
%d blogueurs aiment cette page :