Accueil > Humeur > Lofteurs, up & down !

Lofteurs, up & down !

En réalité, la raison de mes hauts et mes bas est toute autre :
 
Oui, j’ai une certaine frénésie de la vie (cf 27/10/2006, 02/11/2006, 14/11/2006, 27/11/2006, 04/12/2006, 06/12/2006, 18/12/2006, ou dans les albums photos). Je l’avoue. C’est clair ! Et mes limites ne sont celles que de mon budget (assez restreint en ce moment !)
Mais, je vous le confesse, c’est tout simplement que j’ai besoin de me sentir vivant… Et surtout de pouvoir vivre chaque moment aussi intensément que possible, surtout en hommage à ceux qui ne le peuvent pas/plus (31/10/2006)… Plus encore 2 ou 3 choses qui m’incitent à me dire que j’ai de la chance d’être en vie… Par respect pour eux, je me fais pour devoir de profiter de chaque moment, en essayant d’en rater le moins possible, et de les vivre à 200% ! De me dire que si eux n’ont pas ma chance, je ne peux pas refuser celles qui me sont offertes.
 

C’est aussi pour ça que je dors très peu (on dormira quand on sera mort !)… et n’hésite pas à enchaîner diner entre amis le vendredi soir ou rando roller, anniversaire et boite le Samedi soir, Marché de Wazemmes le lendemain matin, et Menin ou de nouveau rando le Dimanche après-midi, voire salsa Dimanche soir. Je peux le faire. Ca ne me pose pas de souci… De plus, je refuse rarement les propositions de sorties qui me sont faites !

Et, comme qui peut le plus peut le moins, je sais aussi m’aménager des WE trankiloo (Vendredi soir (18/12/2006))…

Mais des fois, j’avoue, j’abuse, et soit mon corps ne suit pas, soit je me rends malheureux d’avoir l’impression d’avoir raté qq chose… Cela arrive aussi quand on ne me comprend pas. Je me renferme, et il me faut un temps pour accepter que ce qui n’est pas fait aujourd’hui sera fait une prochaine fois… ou de savoir si c’est moi qui ai raison ou tort de vivre la vie avec cette frénésie. Alors, il me faut le temps d’absorber. De me rendre compte que je suis peut-être ridicule de courir après la vie comme ça, surtout si, au final, ça me ronge…

J’ai un ami qui devait venir avec moi Samedi soir dans un endroit que sa femme n’apprécie pas (boite techno : Escape). C’est d’abord lui qui m’en a parlé puisqu’il y avait champagne et petits-fours à volonté en warm-up… De ce fait (et aussi parce qu’il avait qq chose de très important pour lui le lendemain), il n’est pas venu, parce que sa femme ne voulait pas venir, à regret donc puisqu’il mourait malgré tout d’envie de venir… Au début, je lui ai dit "Alors, tu n’as pas le droit de faire ce que tu veux ! Ca donne envie d’être en couple !" Mais au final, je me suis demandé à quoi ça servait d’y aller ? Et qu’au final, entre sa famille et cet évènement, c’est lui qui avait eu raison, bien qu’il regrettait de ne pas pouvoir venir. Je l’envie en fait. Ca a été une de mes raisons de mon down de ce WE…

Voilà, des up parce que je profite pour ceux qui ne peuvent pas profiter, des down parce que je me dis que ma frénésie de tout devoir vivre à 200% ne me mène nulle part…

Dans ces cas-là, je me remémore ma phrase mythique : "The most beautiful thing in the world is love, and being loved in return".
Allez, bien remplir son agenda pour continuer la fuite en avant et ne plus y penser !

Publicités
Catégories :Humeur
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 15/05/2011 à 23:24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :