Archive

Archive for juin 2006

Pensée du moment…

27/06/2006 1 commentaire
Tes amis ne seront pas forcément toujours tes amis.
 

 
Ta famille sera toujours ta famille.
 

Publicités
Catégories :Humeur

Upside Down…

On a beaucoup dit sur Poséidon.
J’en reviens (en VO dans le texte… Comme d’hab. Merci nos voisins belges !).
 

Etant un véritable fan de la version de 1972, je me DEVAIS de tester ce remake…
Eh bien…
J’ai bien aimé.
Scénario des années 70, moyens du 21e siècle, ILM aux commandes des images de synthèse… Effectivement, l’on peut trouver ça facile. Pas grand chose de plus qu’en 1972, mais ça reste efficace. Même si certains passages sont toujours aussi comiques et peu crédibles, on se laisse prendre au jeu et les 1h38 passent assez facilement.
Kurt Russel et Josh Lucas toujours aussi belles gueules, et Stacy Ferguson (mais si ! Des Black Eye Peas !), toujours aussi bonbasse ! Et quelle voix !
Catégories :Cinéma

J’aime bien

Un jour elle m’a demandé de choisir entre ma vie et elle.
Pourquoi ?
Je lui ai répondu ‘Ma vie’.

Elle est partie.
Sans comprendre
Que ma vie
C’était elle.
Catégories :Humeur

Précision : Du berger… Au berger

Non, Bigard ne fait pas partie de l’humour que j’affectionne. Combien de fois faudra-t-il que je le répète ?
 

Je serais définitivement plutôt Gad Elmaleh ou Laurent Gerra…
Catégories :Humeur, Humour Étiquettes :

Incorrigible romantique

Tel M. Jourdain, ferais-je du Marc Lévy sans le savoir ?
Je me promène dans le soir, en regardant les vitrines
Un café
Il y a du monde…
De dehors, je repère une table. Libre.
A côté, une femme. Non, elle n’est pas seule.
Elle est avec une amie. Elle rit.
Mais elle m’a remarqué de dehors. Un regard tendre et un peu gêné.
Je ne sais pas. Qq chose s’est passé on dirait.
J’ai une impression bizarre.
Comme si 2 âmes se chuchottaient.
Un lien invisible.
Je ne sais pas. Mais une envie d’en savoir plus me pousse à l’intérieur. Comme si je DEVAIS rentrer et m’asseoir là, à côté d’elle.
Alors, je rentre, inexorablement attiré, comme si qq’1 m’avait pris par la main pour me guider vers cette chaise libre à côté d’elle.
Je m’assois, mais ne dis rien.
Je les regarde discuter et plaisanter… Mais je ne vois qu’elle. Comme si tout le reste de la pièce était flou.
Je regarde ses cheveux, son cou, le col de sa chemise blanche, aussi blanche que les ailes d’un ange.
Ses gestes, son sourire, sa façon de bouger, ou de passer sa main dans ses cheveux.
Mon regard revient sur ses lèvres… Quelque chose m’étonne. Comme si ce que j’y lisais ne correspondait pas à ce qu’elle disait…
Je crois entendre parler d’une journée, d’un WE en Normandie qu’elles avaient passé. Mais ce n’est pas ce que je lis…
Mes yeux se plissent, plus attentifs, prêts à décrypter le moindre mouvement…
Et je lis…
"Parle-moi bel étranger… Enfin je te retrouve… Toi que j’ai si longtemps cherché…"
Perturbé, je lis encore, comme si tout, depuis le début, n’était qu’un enchaînement déjà écrit…
"Oui, parle-moi, dis-moi que tu es enfin là pour moi… Emmène-moi loin… Dans nos rêves…"
"Je t’ai tellement attendu…"
Catégories :Humeur

Remerciement

J’oubliais… Depuis le temps que je devais le faire !
 
Petit billet au passage :
 
Merci Chris pour m’avoir fait découvrir ce merveilleux film : Eternal Sunshine of the Spotless Mind
 

Curiosité cinématographique comme toujours avec Michel Gondry, mais une agréable sensation en sortant de ce film.
 
A Téhéran ou ailleurs, "Take care". Des personnes comme toi, il devrait y en avoir plus souvent.
Catégories :Divertissement

Conseil à un ami

Cher ami célibataire,
 
je te conseille d’aller faire un petit tour dans la liste "Last Seduction"…
 
De rien, Grég…
 
PS : Le plus beau, ne pas avoir à s’en servir le jour fatidique…
Catégories :Livres
%d blogueurs aiment cette page :